Le Domaine du Ruisseau Rouge à Alma: un concept résidentiel novateur

France
France Paradis
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une première phase de plus de 3,5 millions $

Grâce à la construction d’un ponceau au-dessus du lit du Ruisseau Rouge, une bande de terrain enclavée entre le cours d’eau et la voie ferrée du Roberval-Saguenay, fait présentement l’objet d’un imposant développement résidentiel de quelque 42 unités de logements répartis en sept bâtiments, soit sous forme d’appartement ou de condos. Cette première phase représente un investissement de plus de 3,5 millions $.

La construction de ce ponceau permet de prolonger le boulevard St-Luc et de créer une nouvelle rue, Marguerite-d’Youville, sur laquelle se retrouvent ces résidence haut de gamme et répondant à une demande croissante à Alma.

Stéphane Lefebvre, président directeur général du Groupe Autocar Jeannois et copropriétaire de Développement immobilier Lefebvre et Dessureault, en compagnie de Maxime et Christian Dessureault, est au cœur d’un investissement immobilier qui, dans sa première phase, comprend des investissements de plus de 3,5 M $. Ce développement est réalisé par la compagnie de Construction Duchesne & Lefebvre.

« En ces temps plutôt moroses, il est important de démontrer à l’ensemble des gens d’affaires qu’il est important de se mouiller pour le développement de notre communauté », soutient Stéphane Lefebvre. En plus de posséder une compagnie de transport qui s’est développée de façon constante au cours des dernières années, il se dit fier de pouvoir contribuer au développement de sa communauté en participant au développement immobilier de Ville d’Alma.

Ces investissements permettent donc la construction de sept immeubles comprenant chacun six logements. Quatre immeubles sont présentement réservés pour la location dont le premier, qui vient d’être terminé, est déjà loué à 80%.

Deux autres immeubles sont réservés pour la vente de type condominium, les habitations du premier de ces deux immeubles sont pratiquement tous vendus. Les promoteurs songent présentement à la vocation du septième immeuble afin de répondre aux besoins de style condominiums. Une décision en ce sens sera prise au cours des prochains jours.

Stéphane Lefebvre précise que ces investissements permettent de répondre à des besoins de très grands logements de 4 1/2 pièces haut de gamme. Jouissant d’une insonorisation maximale, ces logements, dont les planchers sont vêtus de bois flottant et de céramique, sont conçus avec des espaces de rangement importants et salle de lavage.

Quant au quartier dans lequel est réalisé ce développement immobilier, il est reconnu pour sa tranquillité et est situé en bordure du ruisseau Rouge. De plus, il se retrouve près de tous les services (hôpital; piste cyclable; jardin communautaire; parc; centre sportif).

« Par ce développement, nous avons voulu faire valoir un concept novateur pour répondre aux besoins des gens d’un certain âge ou pour les jeunes couples », rappelle Stéphane Lefebvre.

Enfin, en plus de ces investissement majeurs, une deuxième phase devrait débuter l’automne prochain, avec des investissements de plus de 8 M $, qui inclura la construction de duplex, de logements de types condos et des maisons unifamiliales.

Elle devrait voir le jour dans un secteur à proximité de la phase I, soit dans le prolongement de la rue Papineau, qui est déjà en construction et dont les promoteurs seront Serge Lefebvre et les constructions Duchesne et Lefebvre.

Organisations: Groupe Autocar

Lieux géographiques: Le Domaine du Ruisseau Rouge, Boulevard St-Luc, Alma Rue Papineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • eric g
    09 mars 2011 - 21:52

    Bravo, mais c'est juste de valeur d'aller y construire des bâtiments aussi laids, sans trop de détails architecturaux, revêtement extérieur de piêtre qualité. Je ne vois vraiment pas il est où le développement novateur. Pourquoi la Ville n,a t-elle pas imposé un PIIA avec des critères architecturaux plus sévères que ce qu'il est démontré sur les photos. Des investissements important ne devraient pas excuser tout.