L’Académie de basketball remporte le tournoi pré-saison NPSAA

Laurie Gobeil
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les équipes de l’Académie du Collège d'Alma ont débuté leur saison dans la ligue NPSAA de Toronto avec une participation au tournoi pré-saison présenté du 19 au 21 octobre. L'équipe Senior a signalé aux autres équipes son intention de briller en remportant la finale.

«L’équipe Junior a été menée par des performances remarquables de Narcisse Kalamba. Il a cumulé une moyenne de 21,5 points par match ainsi que huit rebonds. L’équipe a cumulé une fiche de une victoire et une défaite en plus de battre l’équipe Phase One de Toronto qui était perçue comme une des équipes favorites avant le tournoi», décrit le coordonnateur basketball au Collège d’Alma, Simon Leblanc.

Du côté de la formation Senior, les choses ont évolué autrement. Selon Simon Leblanc, l’équipe a littéralement passé un message aux autres formations en raison de leur force. Elle a notamment remporté ses deux premières rencontres avec 40 points d’écart.

«La qualité et la rapidité de leur jeu ont épaté et surpris plusieurs entraineurs et représentants universitaires (Ryerson, York, Toronto, Waterloo, Queens et Laurier)», de relater Simon Leblanc.

Ces deux victoires ont permis à l’équipe d’atteindre la demi-finale et de disposer au compte de 79 à 69 de l’école Bill Crothers. Durant la rencontre, le jeu de Nicky Désilien et de Christopher Boucher a fait la différence. En finale, contre la formation de Thornlea, les Jeannois ont remporté avec une avance de 26 points.

Pour Simon Leblanc, l’Académie a profité de cette occasion pour prouver que son programme se situe parmi les meilleurs au Canada.

Des détails sur la ligue NPSAA

Fondée il y a trois ans par différents programmes civils en Ontario, la ligue National Prep School Athletic Association (NPSAA), figure parmi les meilleures ligues reconnues par Basketball Canada.

«L’objectif de la ligue est de diminuer l’exode des athlètes canadiens vers les États-Unis avant le début de leur parcours universitaires. Ce sont plusieurs entraîneurs connus dans la province de l’Ontario qui ont décidé de créer cette ligue qui permet aux étudiants-athlètes canadiens de pouvoir bénéficier d’autant de visibilité que les étudiants-athlètes américains en les faisant participer à plusieurs évènements en Amérique. La ligue est maintenant composée de 16 équipes qui s’affrontent sous différentes formules. Les formations de Toronto ont un horaire régulier de deux parties par semaines, tandis que les équipes hors province participent à des tournois de ligue («Round Robin»). Le classement est effectué de la même manière que par la NCAA : les équipes sont évaluées par la qualité de leur horaire de matchs ou tournois ainsi que par les victoires importantes qu’ils ont dans leur calendrier. L’Académie du Collège d’Alma affiche un des calendriers de parties les plus intéressantes du circuit avec une participation à sept tournois d’envergure aux États-Unis ainsi que cinq tournois de ligue NPSAA. Les organisateurs ont définitivement mis la barre haute concernant la qualité des équipes de la ligue de leur organisation afin de permettre un grand rayonnement à leurs athlètes», d’expliquer Simon Leblanc

Un test échoué pour l’équipe AA

Lors de leur dernière partie, les joueurs de l’équipe collégiale AA ont fait montre d’indiscipline et contrairement à l’autre équipe qui avait un profond désir de gagner, la volonté des Jeannois était plus ou moins convaincante sur le terrain. Face aux retards des joueurs à leur entraînement, Simon Leblanc a pris la décision d’en laisser trois sur le banc, trois des cinq partants, pour la première demie de jeu face à la formation du Collège F-X Garneau.

«Nous avions réussi à forger une avance de 15 points à la fin du premier quart. Notre supériorité au niveau des habiletés et de la profondeur de l’équipe pouvait se sentir. Cependant, les joueurs ayant participé au match étaient pour la plupart en trouble de faute. En fin de match, nous avons donc manqué de caractère et laissé jouer l’autre équipe en mettant le blâme sur les arbitres… Encore une fois l’autre équipe voulait plus la victoire que nous! Les joueurs la mérite et ils l’ont bien travaillé!», convient Simon Leblanc, en précisant avoir remis les pendules à l’heure avec ses protégés après la partie.

Après cet épisode, ce dernier espère que les joueurs arrivent avec la faim d’une victoire lors de leur prochain match.

Organisations: National Prep School Athletic Association, Académie, NPSAA de Toronto école Bill Crothers NPSAAFondée NCAA Académie du Collège d’Alma Collège F-X Garneau

Lieux géographiques: Toronto, États-Unis, York Canada Ontario Province de l’Ontario Amérique

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires