Hébertville-Station accréditée « Amie des enfants »

Penser aux jeunes dans la gestion municipale

France Paradis france.paradis@tc.tc
Publié le 28 mai 2014

Martine Gauthier, conseillère municipale à Saguenay et 2e vice-présidente et Marc-André Plante, directeur général du Carrefour action municipale et famille, entourent ici Réal Côté, maire d’Hébertville-Station.

TC MEDIA - France Paradis

MILIEU DE VIE. La municipalité d'Hébertville-Station vient de voir confirmé son statut de « Municipalité amie des enfants », soulignant ainsi les efforts entrepris ces dernières années pour le mieux-être de cette clientèle.

Hébertville-Station devient ainsi la troisième municipalité de la région à obtenir ce statut, après St-bruno et St-Nazaire.

C'est dans le cadre des célébrations entourant la Semaine québécoise des familles 2014 que le Carrefour action municipale et famille (CAMF), en collaboration avec UNICEF Canada, a procédé à la remise de l’accréditation dans les mains de Réal Côté, maire d’Hébertville-Station.

« Ayant répondu aux critères de sélection, la Municipalité d’Hébertville-Station s'engage, en recevant l'accréditation Municipalité amie des enfants, à rendre son milieu de vie toujours plus accueillant et accessible aux enfants en améliorant leur sécurité, leur environnement, leur accès à la culture et aux loisirs et en tenant compte des opinions, des besoins et des priorités des enfants lors de la prise de décisions, de l’adoption de politiques et de la mise sur pied de programmes publics », souligne Marc-André Plante, directeur général du Carrefour action municipale et famille.

La Convention exhorte notamment les villes à repenser leur structure, leurs services et leurs aménagements ayant des répercussions sur la qualité de vie de leur communauté. Chaque enfant a le droit d’accès aux services de base et de bénéficier de possibilités de développement, quel que soit l’endroit du monde où il est né.

Le maire Réal Côté n'a pas manqué de rappeler qu'après la politique familiale, il devenait nécessaire de faire quelque chose pour les jeunes du territoire. Avec le jardin communautaire, l'école primaire, la consultation des représentants de la Maison des jeunes, le forum jeunesse et le corridor de sécurité entre l'école et le carré des loisirs de la municipalité, de toute évidence, les gestes posés respectent l'esprit de la reconnaissance « Municipalité Amie des enfants ».