53e Expo-sciences régionale: l'intérêt des jeunes ne se dément pas


Publié le 13 mars 2017

Vincent Dufour (première participation) et Dylan Nepton (2e participation) démystifieront les jeux du hasard.

©Photo: TC Media-Sabrina Malaison

DÉCOUVERTES. C'est avec grand intérêt que 174 étudiants des niveaux secondaire et primaire se feront compétition lors de la division régionale de l'Expo-sciences Hydro-Québec qui se tiendra dans le gymnase du Cégep de Jonquière les 22 et 23 mars.

« C'est une très bonne année, on a toujours senti dans la région un intérêt fort qui ne dément pas, on est une des seules régions qui a une expo-sciences, chaque année depuis 1965 », souligne le directeur et coordonnateur adjoint du Conseil du loisir scientifique (CLS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Dominique Girard.

À sa 53e édition, les exposants de 19 écoles présenteront 104 projets, dont 72 sont en vulgarisation, 21 en expérimentation et 11 en conception. Ce dernier soutient avoir remarqué cette année une uniformité de certaines catégories alors que 34 projets concernent les sciences de la santé, 17 l'ingénierie et l'informatique, 16 les sciences physiques et mathématiques, 14 les sciences de la terre et de l'environnement, 13 les sciences de la vie, 9 les sciences humaines et sociales, et un la biotechnologie.

D'ailleurs, quelques thèmes intéressent plus les élèves que d'autres dans leur choix selon le directeur et coordonnateur adjoint du CLS du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Les sciences de la santé, les impacts de la lumière bleue émise par des appareils technologiques tels que des tablettes, iPhone, réchauffement climatique va chercher beaucoup d'intérêt chez les jeunes, l'énergie solaire, la récupération d'énergie, le virus Zika, les imprimantes 3D, la bière, le béton. »

Pour certains participants, l'Expo-sciences est une expérience qui influence leur choix futur d'études, explique-t-il.

« Lorsque des jeunes vont à des niveaux supérieurs, ils rencontrent d'autres jeunes qui sont comme eux passionnés et allumés et ça, c'est une expérience qu'il n'ont pas l'occasion de faire dans leur milieu régional. C'est évident qu'une expérience comme celle-là pour plusieurs a un impact significatif sur leur avenir. »

Au total, 75 000$ seront remis en prix divers incluant des bourses aux étudiants.11 équipes se rendront aux finales provinciales qui se tiendront à Saint-Hubert, en Montérégie, du 20 au 23 avril.


Les représentants de leur équipe respective, Valérie Bouchard et Xavier Lapointe, de la Polyvalente de Jonquière ont très hâte à la finale régionale.

©Photo: TC Media-Sabrina Malaison

Défi génie inventif ÉTS

Le 22 mars une autre compétition prendra place au Cégep de Jonquière, soit la 27e finale régionale Rio Tinto du Défi génie inventif ÉTS.

Sous le thème Fais d'l'air, 31 équipes soit 80 élèves du secondaire relèvent le défi de faire déplacer un véhicule au sol avec l'air d'un ventilateur et d'atteindre une cible dans la salle François-Brassard.

La finale québécoise se tiendra à l'École de technologie supérieure, à Montréal, les 26 et 27 mai.

 

Le véhicule conçu par l'élève doit atteindre la cible rouge pour avoir tous ses points.

©Photo: TC Media-Sabrina Malaison