Le ciel d'Alma sillonné par un DC-3

De la grosse visite


Publié le 14 juin 2017

Un DC-3 a récemment sillonné le ciel d'Alma et du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour la réalisation d'un projet de l'entreprise Groupe LFL

©TC Media-Marc Gagnon

CHANTIERS.  Le Groupe LFL a été dans l'obligation de noliser un appareil DC-3 de la compagnie North Stars de l'Ontario afin de remplir un mandat de l'entreprise qui consistait à transporter des passagers et du cargo vers un chantier situé au nord du Nunavut. L'avion a fait une escale remarquée à l'Aéroport d'Alma.

@R:« Généralement, nous utilisons un appareil plus petit pour réaliser le transport de nos employés et amener du matériel à nos différents projets. Mais cette fois, nous avons été dans l'obligation de noliser un appareil plus imposant afin de transporter le matériel cargo pour notre projet dans le nord du Nunavut. L'appareil en question a été entièrement restauré et ses couleurs ont fait tourner les têtes lors de son passage dans le ciel d'Alma et du Saguenay-Lac-Saint-Jean», de souligner Catherine Gagnon, technicienne de direction pour le Groupe LFL.

« Pour ce projet, nous avons effectué seulement un transport avec cet appareil, mais il n'est pas exclu que si dans l'avenir, les besoins se font sentir que l'appareil sillonne le ciel d'Alma et de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.»

Catherine Gagnon

Le Basler BT-67 est un avion produit par Basler Turbo Conversions à Oshkosh, Wisconsin. Cet avion est fondé sur la structure réaménagée  du Douglas DC-3. Ces modifications augmentent la durée d'utilisation du DC-3. Cette conversion inclut l'ajout de turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-67R , l'allongement du fuselage, le renforcement de la structure, la modernisation de l'avionique  et des modifications sur les bords d'attaque et le saumon des ailes.

Le Douglas DC-3 est un avion qui a été produit par la compagnie américaine Douglas Aircraft entre 1936 et 1945. Il est rapidement devenu un outil indispensable aux armées alliées durant la Seconde Guerre mondiale. Il fut produit à plus de 13 000 exemplaires, dont plusieurs volent encore de nos jours, incluant celui qui a atterri à Alma. Sa vitesse et son rayon d'action révolutionnèrent le transport aérien.

Conçu à l'origine comme une évolution du Douglas DC-2 permettant le transport nocturne et confortable de passagers civils, le DC-3 est rapidement devenu un outil indispensable aux armées alliées durant la Seconde Guerre mondiale. Il fut produit à plus de 13 000 exemplaires, dont plusieurs volent encore de nos jours.

«Généralement, l'entreprise nolise le Pilatus de Panorama aviation pour réaliser le transport de nos employés et du matériel cargo. Mais cette fois, l'appareil était beaucoup trop petit pour nos besoins et c'est pour cela que l'on s'est tourné vers le DC-3. Pour ce projet, nous avons effectué seulement un transport avec cet appareil, mais il n'est pas exclu que si dans l'avenir, les besoins se font sentir que l'appareil sillonne le ciel d'Alma et de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean », de conclure Catherine Gagnon.