Les résidents constatent l'ampleur des dégâts laissés par la tornade

Dans le secteur du Mont Lac-Vert


Publié le 19 juin 2017

Quelle image désolante de voir ainsi une résidence soufflée comme un château de paille.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis

NETTOYAGE. En ce lendemain de tornade, les résidents du secteur des Chemins de la Montagne et de l'Érablière, au Mont Lac-Vert, de même que le Chemin du Vallon et du Rang St-André, à Hébertville, constatent l'ampleur des dégâts causés par les vents violents de fin d'après-midi de dimanche.

Heureusement, malgré l'ampleur de la catastrophe naturelle, on ne déplore aucun mort ni blessés alors que généralement, à l'heure où s'est produit l'événement, soit vers 15 h 50, il y a toujours plein d'enfants qui jouent à l'extérieur. Cependant, la pluie de fin d'après-midi faisait en sorte que la majorité des gens étaient à l'abri, à l'intérieur ou tout simplement partis.

J'ai vu descendre la tornade de la montage.

Un résident

À partir des images et relevées, Environnement Canada a confirmé s'il s'agissait bel et bien d'une tornade qui a frappé le secteur en question.

Sous la force du vent, les arbres ont été tordus et déracinés.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis

Des centaines d'arbres cassés, arrachés et déracinés, une résidence secondaire complètement emportée par le vent et une autre presque totalement détruite, des dizaines de toitures endommagées: il faudra plusieurs jours avant d'évaluer précisément tous les dégâts causés.

Cependant, on peut déjà facilement parler de plusieurs centaines de milliers $ en dommages de tous genres alors que le corridor de vent est passé directement au-dessus de ce secteur de villégiature.

En tombant, les arbres ont écrasé les petits cabanons en arrière-cour des résidences.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis

Dans le boisé derrière le secteur, on voit très distinctement le corridor emprunté alors que dans la montagne, le tracé de la tornade a laissé dernière elle des centaines d'arbres cassés ou couchés au sol, sur une centaine de mètres de large et plusieurs centaines de mètres de longueur.

« À six heure ce matin, on a fait une tournée avec la Sûreté du Québec. J'évalue qu'une trentaine de propriétaires ont subi des dommages majeurs dont les deux résidences secondaires totalement détruites. Heureusement, les propriétaires n'étaient pas là. On poursuit le travail de nettoyage et notre équipe municipale aide les gens. On s'est également rendu sur la route d'Hébertville, dans la réserve faunique, et la tempête de vent a débuté aux environs du kilomètre 69. Les employés d'Hydro-Québec étaient d'ailleurs sur place pour remplacer les poteaux », a commenté d'un souffle la mairesse Doris Lavoie, entre deux téléphones pour régler des urgences.

Cette piscine n'a pas résisté longtemps, éventrée par les arbres tombés au sol.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis

Moins d'une minute

Vers 15 h 50, dimanche après-midi, dans le secteur du Mont Lac-Vert, le temps était chaud, humide et très lourd.

Moins de 45 secondes et c'était la désolation.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis

« Le vent d'est alors  levé et en moins de 45 seconde, tout était fait. J'ai vu descendre la tornade de la montage. Elle s'est arrêtée derrière la maison, à tourné un peu vers l'Ouest et est revenus de plus fort pour repartir vers l'Est en arrachant tout », commentait un résident du Chemin de la Montagne qui était chez lui lors des événements.

Par dizaines, les arbres ont été déracinés, s'écrasant alors sur les garages ou petites remises en arrière-cour ou éventrant des piscines.

Quelques secondes après le passage du corridor de vent, tout est redevenu calme mais les dégâts étaient déjà faits.

De nombreux arbres ont été déracinés et devront totalement être enlevés.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis

Rappelons que dans les minutes suivant les événements, la Sécurité civile, la Croix Rouge, le CLSC et la Sûreté du Québec étaient en renfort aux employés de la municipalité pour déblayer les rues, enlever les branches ou arbres jugés dangereux et s'assurer que tout le monde était bien.

En quelques minutes, des dizaines de photos et vidéos ont été mis en ligne par les résidents du coin sur les réseaux sociaux afin d'illustrer le drame qui venait de frapper le secteur.