Sections

Alcool au volant : les automobilistes de la région de plus en plus responsables


Publié le 15 juillet 2017

Alcool au volant.

©depositphotos.com - Zerbor

COMPORTEMENTS. On ne serait pas porté à le croire en raison du nombre important d’arrestations pour conduite avec facultés affaiblies, mais les conducteurs Saguenay-Lac-Saint-Jean sont plus responsables qu’ils ne l’ont jamais été.

C’est ce dont fait état un sondage de la firme CROP mené pour le compte d’Éduc’alcool. On y constate que 54% des répondants affirment n’avoir jamais conduit un véhicule après avoir consommé de l’alcool même à l’intérieur des limites permises, contre 49% au Québec.

La proportion de conducteurs qui affirment avoir conduit après avoir consommé même au-delà des limites permises est de 3%, en baisse de 2% par rapport à 2015, et sous la moyenne québécoise de 7%.

« Les Saguenay-Jeannois ont déjà été reconnus comme étant les buveurs les plus excessifs de la province; ce n’est plus le cas depuis 2015. Ils sont de plus en plus sensibilisés à l’importance de la modération, particulièrement en matière d’alcool au volant. Ça ne veut pas pour autant dire que le problème de consommation au-delà des limites recommandées est réglé; les données de notre enquête 2017 le prouvent », affirme Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool.

L’une des raisons qui expliquent l’amélioration qui est constatée dans la région est l’importance que les policiers ont accordée aux barrages contre l’alcool. Le sondage indique en effet que 40% des répondants ont passé un barrage policier en rapport avec l’alcool alors que la moyenne québécoise est de 24%.