Sections

Algues bleu-vert : la population invitée à les signaler


Publié le 16 juillet 2017

Les algues bleu-vert sont à surveiller dans les plans d'eau de la région.

©gracieuseté - CREDD

ENVIRONNEMENT. La présence d’algues bleu-vert dans les plans d’eau de la région est à redouter encore cette année. Les citoyens qui constatent ou suspecte une prolifération de cette algue sont invités à en faire le signalement.

Le Conseil régional de l’environnement et du développement durable (CREDD) et les organismes de bassin versant Lac-Saint-Jean et Saguenay s’unissent afin de rappeler l’importance de maintenir les efforts de lutte à la prolifération de l’algue bleu-vert.

La présence de fleurs d’eau d’algues bleu-vert indique qu’une quantité trop importante de nutriments se retrouve dans l’eau et constitue une sonnette d’alarme quant à la santé du plan d’eau. Il est important de ne pas boire de l’eau contaminée ni de se baigner dans un secteur affecté.

Lorsque l’on voit ou suspecte une la présence d’algues bleu-vert, la prise de quelques photos est de mise. On peut ensuite remplir un formulaire de Constat visuel d’une fleur d’eau d’algues bleu-vert sur le site du ministère de l’Environnement, ou encore entrer en communication avec celui-ci au 418-695-7883. Il est aussi possible d’alerter Urgence-Environnement au 1-866-694-5454.

Faire sa part

Du point de vue personnel, de petits gestes peuvent être posés afin de lutter contre la prolifération de l’algue bleu-vert. La restauration de la bande riveraine du plan d’eau est un élément majeur puisque celle-ci agit comme filtre. On recommande également de cesser d’utiliser des engrais pour la pelouse à proximité des cours d’eau et de vérifier le bon fonctionnement de son installation septique. L’utilisation de produits nettoyants sans phosphate et biodégradables est aussi recommandée.