Sections

La Financière agricole a reçu 112 avis de dommages et remis 117 000 $

En relation avec la tempête de grêle du 21 juillet


Publié le 11 août 2017

L'évaluation des dommages est en cours et les pertes observées jusqu'à présent varient entre 25 % et 100 %.

©Photo: TRIUM Médias - Jacques La Haye

AGRICULTURE. En relation directe avec la tempête de grêle du 21 juillet dernier sur les territoires de St-Gédéon, St-Bruno, Hébertville-Station et Hébertville, la Financière agricole a reçu 112 avis de dommages. Elle a remis en indemnités 117 000 $ jusqu'à maintenant.

Depuis le début de la saison, le Centre de services d'Alma de la Financière a reçu 355 avis de dommages toutes causes confondues. Parmi ceux-ci, 127 sont relatifs à la grêle.

La tempête de grêle du 21 juillet a généré à elle seule 112 avis de dommages qui se répartissent comme suit: 106 pour des dommages aux grandes cultures, cinq pour les cultures maraîchères (agriculture de proximité, choux, gourganes et brocolis) et un avis pour les petits fruits.

L'évaluation des dommages est en cours et les pertes observées jusqu'à présent varient entre 25 % et 100 %.

Indemnisations

La Financière agricole administre des programmes d'assurance et de protection du revenu qui couvrent les risques inhérents à l'exploitation d'une entreprise agricole, notamment ceux liés à la crue des eaux et à la grêle, qui sont directement couverts par l'assurance récolte (ASREC).

En rapport avec les événements du 21 juillet dernier, la Financière s'affaire présentement à traiter les dossiers de réclamations afin d'indemniser le plus rapidement possible les entreprises affectées.

Jusqu'à maintenant, 117 000 $ ont été versés aux producteurs touchés par les événements.

©Photo: TRIUM Médias - Jacques La Haye

Le personnel de La Financière agricole maintiendra les efforts au cours des prochains jours et des indemnités seront versées dès que les dossiers seront complétés. Pour certains dommages cependant, il faudra attendre la fin des récoltes afin de connaître les impacts de la grêle sur les rendements.

Présentement, La Financière agricole du Québec collabore avec le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation en vue de documenter et d'établir les paramètres d'une aide financière exceptionnelle. Cette aide permettrait de supporter les producteurs qui ont subi des pertes lors des récents événements climatiques.