Sections

En 2018, la Grande-Décharge sera balisée de façon réglementaire

Un investissement de quelque 75 000 $


Publié le 30 août 2017

Autour de la carte présentant le plan du balisage de la Grande-Décharge, on retrouve Michel Doré, Capitaine du bateau La Tournée; Gino Villeneuve, président de Tourisme Alma—Lac-St-Jean; Alain Fortin, président du Centre de villégiature de la Dam-en-Terre; Marc Asselin, maire de Ville d'Alma ainsi qu'André Paradis, préfet de la MRC Lac-St-Jean-Est.

©Photo: TRIUM MÉDIAS - France Paradis

NAVIGATION. À compter de l'an prochain, les plaisanciers qui emprunteront en bateau la rivière Grande-Décharge pourront de fier sur un balisage réglementaire, tel que préconisé par la Garde côtière canadienne.

Les nouveaux équipements indiqueront notamment les tracés sécuritaires pour se rendre vers le lac Saint-Jean et un positionnement précis des roches dangereuses dans les chenaux de navigation recommandés.

L'amélioration de la sécurité des navigateurs devrait générer des retombées économiques importantes.

André Paradis

En fait, ce sont 38 bouées de rivière, 10 bouées d'eau vive et 10 panneaux fixes sur les rives qui guideront les navigateurs à partir de la marina de la Dam-en-Terre et du port d'attache du bateau La Tournée, et ce, vers l'embouchure du lac Saint-Jean, près de l'Île Beamer. Également, les deux immenses cailles de roche, près de l'Île Ronde, seront également balisées avec de nouvelles bouées plus visibles et sécuritaires.

Tourisme Alma Lac-Saint-Jean est responsable de la réalisation de ces travaux de balisage de la rivière Grande Décharge en partenariat avec la MRC Lac-Saint-Jean-Est et le Centre de villégiature Dam-en-Terre.

Le Centre de villégiature pourra compter sur les membres d’équipage du bateau La Tournée pour la mise en place et le retrait des équipements chaque saison.

©Photo: TRIUM MÉDIAS - France Paradis

L'achat de ces équipements de balisage adaptés comprend également des têtes lumineuses alimentées à l'énergie solaire qui permettront la navigation de nuit. Ces puissantes lumières de navigation de la nouvelle génération sont visibles à 400 mètres par mauvais temps et à plus de deux milles nautiques par temps clair.

Continuité

Il existait bien quelques balises de repère mises en place par le Centre de villégiature Dam-en-Terre.  La poursuite des opérations de balisage de la rivière Grande Décharge est ainsi confirmée et vient confirmerle rôle de la Dam-en-Terre comme responsable des opérations de balisage sur la rivière Grande Décharge.

Auparavant sous l’autorité de la Garde côtière canadienne et considérant le peu de navigation commerciale effectuée dans les années 80, la responsabilité du balisage avait alors été déléguée au centre de villégiature, opérateur du bateau La Tournée et gestionnaire d’une marina d’importance sur la rivière.

Le Capitaine Michel Doré du bateau La Tournée explique que les bouées vont être surmontées de feux lumineux alimentés à l'énergie solaire, ce qui permettra notamment la navigation de nuit.

©Photo: TRIUM MÉDIAS - France Paradis

Impacts

« La MRC Lac-Saint-Jean-Est est très fière d'être un partenaire financier majeur dans ce projet puisque l'amélioration de la sécurité des navigateurs devrait générer des retombées économiques importantes par l'augmentation de la clientèle, ce qui pourra profiter à toutes les communautés de la MRC », commente pour sa part André Paradis, préfet de la MRC Lac-St-Jean-Est.

« Le développement attendu du Parc national de la Pointe-Taillon dans le secteur des îles de St-Gédéon, d'Alma et de St-Henri-de-Taillon est d'autant plus une occasion de sécuriser ce plan d'eau pour les usagers et les entreprises de service qui vont naitre de ce projet », ajoute Gino Villeneuve, président de Tourisme Alma.

Le Centre de villégiature pourra compter sur les membres d’équipage du bateau La Tournée pour la mise en place et le retrait des équipements chaque saison.

Selon le calendrier habituel, les balises seront installées au début de saison de navigation, généralement en juin et être ensuite retirées en septembre.

Comme le veut la norme de Transport Canada, chacune des balises sera identifiée par un numéro et portera le nom du Centre de villégiature Dam-en-Terre accompagné du numéro de téléphone de l’organisation. En cas de déplacement ou de bris d’équipement, les résidents en rive et plaisanciers pourront contacter la Dam-en-Terre pour rapporter l’information et ainsi remettre les balises égarées.

Une carte de navigation sera offerte gratuitement aux usagers et sera disponible à la Marina de la Dam-en-Terre et au bureau touristique d,Alma dès le printemps 2018.

En plus du plan des bouées de navigation, on y rappellera les principaux réglements qui incombent au conducteur d'une embarcation circulant sur un tracé balisé.

©Photo: TRIUM MÉDIAS - France Paradis