Budget : du concret pour la région, selon Philippe Couillard


Publié le 29 mars 2017

Philippe Couillard

©TC Media - Serge Tremblay

POLITIQUE. Le premier ministre et député de Roberval, Philippe Couillard, estime que le budget présenté hier par son gouvernement met de l’avant plusieurs éléments concrets qui bénéficieront au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Grâce aux marges de manœuvre que nous avons dégagées, nous sommes en mesure de réinvestir de façon importante en santé et en éducations, et ce sont là des choses dont tous les Québécois et les Québécoises pourront profiter. Maintenant, pour notre région plus spécifiquement, nous avons annoncé plusieurs mesures pour le tourisme, l’agroalimentaire, les autochtones et l’innovation dans le secteur forestier dont les citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean profiteront », affirme le premier ministre.

En ce qui regarde l’industrie forestière, le budget annoncé mardi prévoit 46M$ pour stimuler l’innovation, notamment en bonifiant le Programme Innovation Bois pour encourager la recherche et le développement de produits innovants. Cette mesure a été bien accueillie par le Conseil de l’industrie forestière du Québec, qui s’attend toutefois à ce que le gouvernement intervienne dans le dossier du bois d’œuvre.

« En ce qui regarde le bois d’œuvre, on est là et on va se manifester. On va soutenir notre industrie par des garanties de prêts le moment venu. Ce n’est pas quelque chose que l’on inscrit dans un budget, c’est plutôt une politique spéciale qui sera annoncée. D’ailleurs, on souhaite que le gouvernement fédéral soit avec nous pour soutenir notre industrie et on souhaiterait l’entendre davantage sur cette question », mentionne Philippe Couillard.

Des organismes déçus

Plusieurs organismes du milieu communautaire et des syndicats étaient réunis à Saguenay pour la présentation du budget et sont demeurés sur leur faim. Ils estiment notamment que les réinvestissements ne sont pas à la hauteur de ce qui a été coupé dans les années antérieures.

Sur cet enjeu, le premier ministre Couillard croit qu’il faut remettre les choses en perspectives. « Je leur rappelle qu’on se devait absolument de faire le ménage dans nos dépenses. On ne l’a pas fait en diminuant les budgets, on l’a fait en diminuant la croissance des dépenses, de façon importante je le concède, mais ça se devait d’être fait. Maintenant, ça nous permet d’avancer plus vite avec nos marges », soutient-il.

Investissements routiers

Autre élément qui retient l’attention du premier ministre Couillard, le prolongement de l’Autoroute 70 sur deux segments, soit entre Saint-Bruno et Alma et du côté du Saguenay jusqu’à La Baie.

« C’est un projet qui entre dans la phase des études pour ensuite aller vers la planification. Il y a encore plusieurs années de travaux devant nous, mais le processus est enclenché et ça va se faire », explique M. Couillard.