Amélie Fortin remporte un prix à Rome

Pianiste originaire de Saint-Bruno

Francine Deschamps redaction_alma@tc.tc
Publié le 4 décembre 2013
Amélie Fortin et Marie-Christine Poirier ici photographiées lors du lancement de leur premier disque intitulé Vingt doigts et un piano.
Courtoisie

De retour d’Italie après avoir remporté un 2e prix au Concours international de piano de Rome, le Duo Fortin-Poirier lançait son tout premier disque à Montréal vendredi dernier. L’une de ces deux pianistes, Amélie Fortin est originaire de Saint-Bruno.

Initiée au piano à l’âge de quatre ans par sa mère Claire Lachance, elle a également été l’élève de Louise Marchand et d’Hélène Lagueux à Alma, pour ensuite compléter un baccalauréat et une maîtrise en piano solo à l’Université de Montréal. Lors d’un cours de piano quatre mains, elle a joué en duo avec Marie-Christine Poirier. Toutes deux ont constaté qu’elles aimaient travailler ensemble et qu’elles avaient un jeu pianistique semblable. C’est alors qu’est né le Duo Fortin-Poirier.

Très expressives et musicales, les deux pianistes ont plusieurs prix à leur actif, notamment au Concours de Musique du Royaume et au Concours de musique du Canada. Finalistes au Concours international de piano à 4 mains de Valberg en France en 2009 et au Concours international Liszt 200 à Chicago en 2011, elles ont aussi reçu une mention spéciale du jury lors du Concours Grief d’Oslo en Norvège en 2010. «Quand on lit de nouvelles pièces pour piano quatre mains, Il faut vraiment créer une sorte de chorégraphie pour pouvoir partager le même clavier», explique.Amélie Fortin. Celle-ci fait également partie de l’orchestre La Pietà avec Angèle Dubeau et des Jeunesses musicales du Canada. Il est possible de se procurer l’album Vingt doigts et un piano en visitant le site duofortinpoirier.com.