Michel Louvain toujours passionné par son métier

Francine Deschamps redaction_alma@tc.tc
Publié le 22 octobre 2016

Michel Louvain sera bientôt en spectacle à Roberval, Dolbeau-Mistassini, Alma et Saguenay.

©Photo: Gracieuseté

CHANSON. En 2017, Michel Louvain célèbrera ses 60 ans de carrière, un exploit rarement égalé au Québec. Sa tournée l’amènera prochainement à Roberval, Dolbeau-Mistassini, Alma et Saguenay.

« Je veux dire merci aux gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean », nous a-t-il indiqué en entrevue.

« Si je suis encore là, c’est parce que le public est encore là et qu’il remplit les salles. C’est le public qui décide », a-t-il ajouté.

Celui-ci s’est produit sur scène dans notre région à maintes reprises au fil des ans, entre autres, lors d’événements spéciaux ou de festivals. Certains de ses souvenirs remontent même à l’époque de l’Hôtel Royal à Alma, où il a chanté vers l’âge de 25 ans.

Reconnu pour son authenticité et sa générosité avec ses fans, il reste toujours aussi passionné par son métier.

« Le public me donne beaucoup d’amour et d’énergie. C’est comme si c’était ma famille. Je suis un homme heureux sur la scène », avoue-t-il.

Perfectionniste, il a vu aux moindres détails de son spectacle pour qu’il soit mémorable. Il y interprète ses classiques et les chansons de son récent album Gentleman Crooner. « Ce sera ma dernière grande tournée avec une aussi grosse équipe », précise-t-il.

Il voyage en effet avec une quinzaine de personnes, des musiciens et choristes, des sonorisateurs, un éclairagiste, etc. Déjà une quarantaine de villes ont été visitées dans le cadre de cette tournée. Pour réussir un tel « marathon », à l’aube de ses 80 ans, Michel Louvain s’alimente bien, fait beaucoup de vélo et… prend un jour à la fois.

Il sera en spectacle le jeudi 3 novembre, à 20h, à l’église Notre-Dame de Roberval, le vendredi 4 novembre, à 20h,  à la Salle Desjardins Maria-Chapdelaine de Dolbeau-Mistassini, le samedi 5 novembre, à 20h, à la Salle Michel-Côté d’Alma et le dimanche 6 novembre, à 15h, au Théâtre Banque Nationale de Saguenay.

« Venez fêter avec moi nos 60 ans d’amour », dit-il en invitant le public.