Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean : faire sortir le « booktubeurs » en soi


Publié le 24 février 2017

La technologie s’invite de plus en plus dans les salons du livre.

©TC Media - Hélène Gagnon

LIVRE. L’avènement des médias sociaux a bousculé les habitudes de consommation. Alors que certains doivent se battre contre cette nouvelle réalité, d’autres s’en sont fait un allié afin de développer de nouvelles tendances. C’est le cas entre autres de l’industrie du livre.

Suivant la vague, l’Association nationale des éditeurs de livre et les 9 Salons du livre du Québec sont à la recherche des meilleurs critiques littéraires jeunesse de la toile.

« On souhaitait interpeller les jeunes de 12 à 21 ans. Ceux-ci ne regardent pas la télé, ils sont sur Netflix et YouTube. Ils ne lisent pas les journaux, ils consomment ce qu’ils aiment sur le net. On devait donc emprunter la voie des technologies pour les accrocher », souligne Sylvie Marcoux, directrice générale du Salon du Livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le concours « Livre-toi : concours booktube » invite donc les jeunes à produire une capsule d’une à deux minutes sur leur livre québécois ou franco-canadien à la manière des youtubeurs.

« Depuis quelques années, nous remarquons la tendance dans les Salons du livre. Il y a des auteurs émergents de la plate-forme YouTube qui attirent des foules. Lors du dernier salon, Cynthia Dulude et son livre Le petit guide de la beauté a été une auteure en vogue durant le week-end. Le jeudi soir, nous n’avions plus aucun de ses livres et nous, les organisateurs, on ne savait même pas qui elle était. Idem pour Mériane Labrie et ses fameuses galettes Labriski. Ce sont de véritables phénomènes qui bâtissent leur notoriété et vont accrocher les gens avec des capsules sur le web. Emma Verde a connu un méga succès également avec son livre «Suivez-moi » qui contient uniquement des photos d’elle. Lors du Salon du livre de Montréal, son livre a été le meilleur vendeur. C’est un véritable phénomène et les jeunes de 12 à 21 ans connaissent bien cette tendance », souligne Mme Marcoux.

Les jeunes de la région ont donc jusqu’au 15 mai prochain afin de faire leur capsule. Tous les règlements sont disponibles sur le site livre-toi.ca et il est possible de visionner les capsules participantes pour chacun des salons du livre sur YouTube.

« On veut dénicher des petites perles. Dans la région, nous allons faire trois gagnants, soit un dans la catégorie 12-14 ans, 15-17 ans et 18-21 ans. Chacun remportera 200$ pour l’achat de livre, en plus de participer à une table ronde dans le cadre de l’édition 2017 du Salon du livre. On sait que les jeunes sont suffisamment créatifs et à l’aise avec cette technologie pour nous produire des capsules vraiment intéressantes. De plus, l’un des 9 gagnants dans la catégorie 18-21 ans pourra remporter un voyage d’une semaine à Bruxelles, Paris ou Genève à l’occasion d’un de ces Salons du livre », ajoute la directrice générale.