Défi démographique 2025: une proposition phare de la région

Défi démographique 2025: une proposition phare de la région

Alexandre Cloutier entend jouer un rôle très actif avec la centaine de délégués de la région au Congrès du Parti Québécois.

DÉLÉGATION. La région enverra près de 100 représentants au XVIIe Congrès national du Parti québécois les 8, 9 et 10 septembre, au Palais des congrès de Montréal. Ce sera l’occasion pour eux de porter les propositions fortes de notre région dont celle sur le Défi démocratique 2025.

Fort de ses 10 000 membres dans la région, le Parti québécois au Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec enverra donc une très forte délégation à ce congrès.

Ce sera l’occasion pour eux de porter des propositions en développement économique régional, en protection de notre environnement, en éducation, pour la protection des terres agricoles ainsi que des propositions pour améliorer la situation des jeunes et des générations qui nous suivront. Toutes ces propositions avaient été adoptées lors du Congrès régional du 27 mai dernier à Saint-Ambroise.

Défi démographique 2025

Notamment, la délégation régionale fera tout en son possible pour faire passer la résolution sur le Défi démocratique 2025.

Cete proposition comporte plusieurs volets et vise notamment à

— Instaurer un programme national de mobilité des étudiants qui offre des bourses pour étudier en région pour remplir les cégeps et universités avant d’en construire d’autres;

— Créer un service civique québécois offrant la possibilité aux jeunes de 16 à 24 ans de travailler pour une organisation à caractère gouvernemental, social ou civique pour une durée de six (6) mois dans une région du Québec autre que la leur;

— Dans les régions en baisse démographiques, offrir la gratuité des CPE pour les troisième, quatrième, et Xième enfants d’une même famille;

— Mettre en place la gratuité scolaire dans les universités en commençant par les Universités du Québec;

— Rembourser les frais de scolarité des étudiants internationaux qui s’établissent et travaillent en région dans une période de trois (3) ans;

— Instaurer un crédit d’impôt remboursable de 10 000 $ sur trois (3) ans pour les jeunes qui dénichent un travail en région ou qui s’y installent en tant que travailleurs autonomes dans leur domaine de diplomation;

— Mettre en place une politique nationale de transports sur l’ensemble du territoire québécois, dont l’accès au service aérien à un coût économique;

—  Dans un premier mandat d’un gouvernement du Parti Québécois, s’assurer que les régions éloignées accueillent un minimum de 10% des immigrants, soit l’équivalent de leur poids démographique actuel.

Économie

La majorité des propositions concerne le développement économique régional. On retrouve entre autres des mesures pour supporter la commercialisation et l’exportation pour les PME œuvrant dans la deuxième et la troisième transformation en région ainsi qu’une proposition pour développer une agriculture de propriétaires.

Les délégués d’Ungava, de Roberval, de Lac-Saint-Jean, de Jonquière, de Chicoutimi et de Dubuc porteront avec force le développement régional pour donner les pouvoirs nécessaires afin de construire des localités prospères.

Au niveau de la protection de l’environnement, plusieurs propositions phares seront débattues pour assurer un avenir sain à nos jeunes, dont la création d’un ministère du Climat, de l’Environnement et de l’Énergie ainsi que l’adoption d’une loi affirmant la compétence exclusive du Québec en matière d’environnement.

Les délégués du Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec soutiendront également des propositions pour améliorer la situation des jeunes et des générations qui nous suivront. En éducation, ils veulent entre autres s’assurer que tous les élèves reçoivent les services dont ils ont besoin. On prévoit également une allocation pour l’achat de matériel de base à chaque élève du préscolaire, du primaire et du secondaire à la rentrée, et la remise en place du programme de prêts pour l’acquisition de matériel informatique au collégial et à l’université.

Enfin, les délégués proposeront d’offrir gratuitement une place dans un CPE au troisième enfant dans les régions en baisse démographique.

« Avec ces propositions, notre délégation souhaite non seulement stopper le démantèlement des régions fait par le gouvernement libéral, mais elle propose également des solutions pour stimuler l’économie de nos régions », souligne Alexandre Cloutier, député de Lac-Saint-Jean.