La statue de Polycarpe Moreau est citée objet patrimonial

La statue de Polycarpe Moreau est citée objet patrimonial

La statue de Polycarpe Moreau est toujours bien en évidence à Hébertville-Station.

HISTOIRE.  Le conseil municipal d’Hébertville-Station a récemment adopté une résolution visant à reconnaître la statue de Polycarpe Moreau comme objet patrimonial en vertu de la Loi sur patrimoine culturel.

Cette statue de Polycarpe Moreau a été sculptée en 1954 représentant l’autoportrait de l’artiste. Ce dernier a travaillé 250 heures sur une période de deux ans pour finaliser son œuvre à la main. Maintenant installée au cimetière d’Hébertville-Station, celle-ci sert de monument funéraire à son sculpteur.

Polycarpe Moreau a taillé une sculpture de lui-même, dans le granit noir, en se servant de deux miroirs. Il est d’ailleurs le seul en Amérique du Nord à avoir sculpté une œuvre d’art unique grandeur nature. La ressemblance entre l’artiste et son œuvre est frappante. Il a même poussé le souci du détail jusqu’à inclure une croix du Tiers-ordre coincée dans sa chemise et un paquet de tabac de marque Ottoman qui dépasse de sa poche tandis que ses mains tiennent un marteau et une pointe.

Polycarpe Moreau fait son apprentissage de sculpteur et tailleur de pierre enautodidacte. En 1915, il s’associe à son frère aîné Pierre pour mettre en place un atelier à Roberval sous la raison sociale de Moreau & Frères Tailleurs de Pierre. En premier lieu, les frères Moreau mettent en valeur le granit rouge avec des réalisations telles lepiédestal  duSacré-Coeurà Saint-Félicien  et le collège de Roberval.

Polycarpe Moreau découvre ensuite, grâce à sa connaissance du sous-sol régional, l’abondance du granit  noir localisé dans le secteur Lac-Saint-Jean Est. On lui doit l’ouverture d’au moins 25 carrières.

Moreau créé des œuvres tirées de son héritage catholique (Vierge,Sacré-Coeur, saints, chapelets géants, etc.). L’entreprise Polycarpe Moreau Inc. a ainsi livré desmonuments funéraires à la grandeur du pays.

Encore aujourd’hui, la sculpture du tailleur de pierre, devenue son monument funéraire, est visible au cimetière d’Hébertville-Station (Lac-Saint-Jean), lieu où Polycarpe Moreau a vécu après y avoir fondé son entreprise.