Le lac Saint-Jean sous la barre des quatre pieds

Le lac Saint-Jean sous la barre des quatre pieds

Les évacuateurs de crue qui ont passé l'hiver sous la neige sont prêts à être ouverts pour laisser s'échapper plus d'eau

CRUE. En prévision de la crue printanière et du fait du niveau élevé de neige dans la partie Nord du territoire, Rio Tinto Aluminium a amorcé les déversements sur la Grande et la Petite Décharge. Dans quelques heures, le lac Saint-Jean devrait continuer à descendre en dessous de la barre des quatre pieds.

Dans un bulletin d’information, RTA rappelle qu’en raison des épisodes de redoux récents, qui ont fait monter les apports naturels, et considérant le couvert de neige qui est supérieur à la normale, les déversements débutés sur la rivière Grande Décharge se poursuivront dans les prochains jours via la rivière Petite Décharge.

Ces déversements proactifs vont permettre d’accélérer la descente du niveau du lac en prévision de la crue et d’optimiser les opérations de l’entreprise.

Présentement, le lac est rempli à quelque 22 % de sa capacité alors que les réservoirs d’amont le sont `s 55 % de leur capacité. Ces derniers jours, les apports naturels ont monté jusqu’à près de 700 mcs.

Comme chaque année, l’équipe d’experts en hydrologie d’Énergie électrique suivra la situation de près, au quotidien, pour gérer en fonction notamment es conditions météo qui influenceront la suite des choses.

Notamment, des épisodes de pluie sur quelques jours ou encore, de chaudes températures qui accélèrent la fonte de la neige auront pour conséquence d’augmenter de façon importante le débit dans les rivières d’évacuation.

Cette augmentation des débits aura notamment comme conséquence directe que le couvert de glace sur les rivières sera fragilisé, ce qui commande la plus grande prudence.

Avec le retour du beau temps en fin de semaine, le ruissellement devrait augmenter sur toutes les rivières.