Programme électoral 2017-2021: Marc Asselin présente des engagements étoffés

Programme électoral 2017-2021: Marc Asselin présente des engagements étoffés

Marc Asselin a déjà une très bonne idée vers où Ville d'Alma doit se diriger pour les quatre prochaines années.

Crédit photo : TRIUM MÉDIAS - France Paradis

Marc Asselin, élu par acclamation à la mairie de Ville d’Alma pour un 3e mandat, n’entend pas rester les bras croisés. Son programme étoffé représentera un véritable défi de taille d’ici 2021 alors qu’il estime notamment qu’Alma doit prendre un virage stratégique nécessaire.

Marc Asselin a amorcé la diffusion de son programme qu’il entend mettre de l’avant au cours des quatre années à venir, en collaboration avec l’ensemble des membres élus du conseil municipal.

Attendu la Loi électorale, il ne peut le faire imprimer et le diffuser largement par la poste, ce qui représenterait alors une dépense électorale. Ce programme a donc été envoyé sous forme de communiqué de presse aux médias et on le retrouve sur la page d’accueil du site Internet de Ville d’Alma alors qu’il peut utiliser ce canal afin de délivrer aux citoyennes et citoyens ce message concernant ses engagements pour les quatre prochaines années.

« Fort d’une expérience acquise au fil des huit dernières années à titre de maire de la Ville d’Alma et d’une présence utile à de multiples comités de l’Union des municipalités du Québec, je me permets de présenter aux citoyennes et citoyens une vision et une direction qui devraient être mises de l’avant afin de préparer la municipalité aux besoins futurs de la population », lance dans un premier temps Marc Asselin.

Il est parfaitement conscient que ce programme peut paraître chargé et sa réalisation en seulement quatre ans sera un défi.

« Cependant, je vais mettre de l’avant un maximum de thèmes en fonction des règles et politiques établies par les gouvernements supérieurs. J’entends profiter des opportunités qui se présenteront au fil des années de ce mandat et je suis convaincu que le prochain conseil récoltera de bons résultats des efforts déployés. »

Principaux axes de développement

Le premier magistrat présente donc les principaux axes de développement en fonction du vieillissement de la population, du maintien d’un haut niveau des services de base aux citoyens, du développement durable, de l’intégration d’Alma vers une ville intelligente, de la progression accélérée vers l’économie du numérique et des opportunités pour des projets adaptés aux programmes gouvernementaux.

Ces choix amèneront donc le conseil à prioriser certains dossiers.

— En urbanisme: intensifier l’implantation d’une politique élargie en développement durable, maintenir et encourager l’embellissement de la ville, finaliser le projet de naturalisation de la rivière Petite Décharge, faciliter l’accès en ligne pour les demandes de permis et certificats, analyser les règlements concernant les animaux domestiques, mettre en place un programme d’incitatifs à la rénovation résidentielle et commerciale et finaliser l’autoroute Alma-La Baie.

— En sports, loisirs et culture: maintenir un haut niveau de collaboration aux activités culturelles, maximiser l’utilisation du nouveau Centre multisport, maintenir un haut niveau de soutien aux événements majeurs, franchir une nouvelle étape pour la réalisation du projet «Les deux rives» et ainsi maximiser les liens entre la Pointe-des-Américains, le Centre Dorval, le Port de plaisance et le Centre Mont Villa Saguenay.

— En travaux publics: optimiser la fluidité sur le boulevard Maurice-Paradis, intégrer au réseau routier la nouvelle voie de contournement d’Isle-Maligne, apporter des solutions concrètes à l’amélioration de la circulation sur l’avenue du Pont Sud, sécuriser l’intersection du boulevard Saint-Jude et du boulevard Saint-Luc et s’assurer du maintien du haut niveau de qualité des services auprès des citoyens-clients.

— En services communautaires: maintenir un soutien attentif aux multiples organismes bénévoles, maintenir une écoute positive des idées proposées par la population et entreprendre une analyse axée sur l’optimisation des services offerts.

— En développement socioéconomique: créer un incubateur axé sur l’économie du numérique, promouvoir le parc technologique et son usine d’extrusion, intensifier la prospection d’entreprises en 2e et 3e transformation de l’aluminium, réaliser l’implantation d’un centre de préqualification au Centre d’excellence sur les drones, réaliser une étude de faisabilité pour la construction d’une piste pour hydravions, maintenir les démarches pour la mise en chantier de la phase II de l’Usine Alma de Rio Tinto et continuer de prendre part aux démarches collectives pour la défense de notre industrie forestière.

— En projets spéciaux adaptés aux programmes gouvernementaux: infrastructure moderne d’entraînement de vélo de montagne, relocalisation, en partenariat avec la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, des courts de tennis du Centre Mario-Tremblay, soutien à la modernisation du Club de curling Riverbend, finalisation du projet du Centre de villégiature Dam-en-terre et l’expansion du service de transport collectif Taxibus.