La direction de Festivalma déplore l'attitude du Club d'Aviron d'Alma

Retrait de l'aviron de mer de Festirame


Publié le 7 avril 2017

Janie Maltais, directrice générale de Festivalma réitère que al porte est toujours grande ouverte pour les membres du Club d'Aviron d'Alma.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis

RÉPLIQUE. Tout en réitérant que la sécurité et la pérennité des activités de Festirame sont au cœur de leurs préoccupations, la direction de Festivalma déplore l'attitude du Club d'Aviron d'Alma qui a décidé de se retirer de la compétition pour la saison 2017.

« La priorité de Festivalma, c'est d'assurer la pérennité des activités de Festirame et la sécurité des participants. On souhaite rassurer la population et les participants en leur réitérant aussi que tout est mis en œuvre pour que l'événement 2017 soit une réussite, que la sécurité de tous, par les bénévoles, sécurité par les accompagnateurs des rameurs soit assurée et complète. On respecte la décision du conseil d'administration du Club d'Aviron d'Alma de ne pas participer, mais on tient à préciser certaines choses aussi », lance dans un premier temps Jeanie Maltais, directrice générale de Festivalma.

La porte est toujours ouverte.

Janie Maltais

Réunion d'information

Cette dernière rappelle que le 9 mars dernier, tous les rameurs ainsi que la direction du Club d'Aviron d'Alma avaient été convoqués à une rencontre d'information où Festivalma a présenté le nouveau guide de fonctionnement de la compétition, incluant toutes les nouvelles mesures de sécurité.

Le 9 mars, c'était le matin du feu majeur au centre ville (Dooly's et Le Jeannois). La rencontre a donc été transférée des bureaux de Festivalma au Centre Mario-tremblay.

Il y a eu 22 participants, des rameurs de chaloupe à rames et une seule rameuse d'aviron de mer qui avait précisé qu'elle était là à titre personnel et qu'elle ne représentait pas le Club d’Aviron d'Alma.

« On est très surpris de voir qu'ils sortent comme ça et se positionnent par rapport  au nouveau guide. Est-ce qu'ils sont au courant de toutes les actions que l'on a prises dans les derniers mois, dans les dernières semaines ? On est très surpris de toute cette sortie-là autour de la sécurité de la prochaine édition », souligne Janie Maltais.

Cette dernière rappelle en relation avec les événements de 2016 que Festivalma n'est pas responsable face à des événements imprévus et imprévisibles et que l'objectif de Festivalma est d'améliorer et de bonifier ses procédures entourant la sécurité de l'événement, ce qui a été présenté aux participants à la rencontre du 9 mars dernier.

À cet effet, l'organisme travaille depuis quelques mois en étroite collaboration avec Sauvetage 02, un organisme qui a fait ses preuves depuis plusieurs années déjà.

Cet organisme fait partie du nouveau guide et a une place dans l'organigramme.

« Je dis au Club d'Aviron d'Alma, la porte est ouverte, venez-vous asseoir pour prendre connaissance de ces nouveaux règlements-là et comment on peut le travailler en collaboration. On est toujours ouvert au dialogue avec le Club. Il y a des membres qui participent à nos activités depuis 2006 et on aimerait cela qu'ils puissent être encore là dans les prochaines années. La porte est toujours ouverte », ajoute la directrice générale.

Pour la prochaine saison, une dizaine d'équipes seront en lice pour la saison 2017 de chaloupe à rames, ce qui est dans la moyenne. Et si aucun changement ne se fait, l'édition 2017 de Festirame se fera sans la participation de l'aviron de mer.