Vendredi, 12 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 3 min 37 s

La voie de contour maintenant estimée à 14,6 M $

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par Karine Desrosiers

L'évaluation la plus récente, en date du 26 février dernier, fixe à 14 635 000 $ le coût de construction de la voie de desserte industrielle et de contournement Ouest. Ville d'Alma veut que cette route de désengorgement du trafic lourd sur l'Avenue du Pont soit opérationnelle à la fin de 2009 et à cet effet, la ville pourrait même recourir à un règlement d'emprunt, ce qu'elle n'a pas fait depuis 1999.

Une centaine de citoyens ont répondu à l'appel de la haute direction de la ville pour la tenue, lundi soir dernier, d'une rencontre d'information sur la question, à la Dam-en-Terre.

Le maire Gérald Scullion; le conseiller et président des Travaux publics, Marc Asselin; le directeur de ce même service, Jean-Yves Lessard; le directeur général de la ville, Guy Simard; l'ingénieur au dossier Stéphane Rodrigue ainsi que l'ancien directeur de l'urbanisme et maintenant « conseiller externe » au dossier, Jean-Claude Lusinschi, ont tour à tour expliqué les grandes lignes du projet tout en répondant aux questionnements et inquiétudes du public.

Notamment, on a présenté l'ordre de réalisation de la voie de contour qui se fera en quatre sections, le tout représentant une distance de 9,05 kilomètres.

La section #1 s'étale de la rue de la Papeterie jusqu'au pont St-Georges; le tronçon #2, de Scott au boulevard Auger; le tronçon #3, de Auger à la Route du Lac Ouest et le tronçon #4, de la Route du Lac Ouest à Dupont Sud, dans le secteur où devrait déboucher la future autoroute Alma/La Baie par le tronçon Nord, tel que demandé et préconisé par Ville d'Alma, Accès direct et la majorité des élus de la MRC Lac-St-Jean-Est.

Ville d'Alma se fixe un échéancier très serré de trois ans pour finaliser le projet et il n'est pas question de le rendre accessible par section. « Les gens rouleront dessus quand tout sera complété. Par exemple, on ne veut pas que d'aucune façon, la Route du Lac Ouest serve de voie temporaire pour accéder aux tronçons de la voie de contour qui seront terminés », a lancé le maire Scullion pour rassurer les gens de ce secteur notamment.

Étapes

Ainsi, en 2007, on va procéder tout d'abord à l'acquisition des propriétés requises sur les tronçons #1, #2 et #3. Puis, on va réaliser la construction du tronçon #2 (Scott à Auger). Pendant ce temps, une firme préparera les plans et devis pour la réfection du pont St-Georges qui doit être inspecté et dont on devra notamment refaire les joints de dilatation et procéder à la pose d'appareils d'appui pour le tablier. En 2008, on va procéder à la construction du tronçon #1 (Papeterie à St-Georges), la construction du tronçon #3 (Auger à Route du Lac Ouest) et à la réfection du Pont St-Georges. Finalement, en 2009, on va procéder à l'acquisition des propriétés sur le tronçon #4 et l'on va construire ce tronçon entre la Route du Lac Ouest et du Pont Sud, à la sortie d'Alma, au Sud de la Route St-Alphonse. L'emprise de la route sera de 35 mètres pour deux voies de circulation et la ligne de propriété sera clôturée sur toute la longueur. Le design est établi pour la vitesse légale de 90 km/h mais la vitesse autorisée sera de 80 km/h, sauf sur le tronçon Scott à des Pins où il sera de 50 km/h. Il n'y aura absolument aucune possibilité de construction en bordure de cette route dont la majeure partie de l'emprise se retrouve sur des terres agricoles dézonées. Il y aura un carrefour giratoire au croisement de la Route du Lac et des feux lumineux aux intersections du boulevard Auger et de la rue Scott. Une fois en opération, on estime que 600 à 650 véhicules lourds emprunteront cette voie de contour au lieu de l'Avenue du Pont, pour contourner Alma. Le trafic lourd restant, entre 250 et 300 camions, représentera le trafic de desserte locale.

Financement

Au chapitre du financement, on sait que Ville d'Alma a reçu, en début d'année, un coup de pouce de Québec et Ottawa pour un montant de 4 millions $. Sur le budget 2006, Alma a réservé 2 M $ pour ce projet, elle fera de même sur les budgets de 2007 et de 2008, pour un total de 10 M $ d'argent comptant pour défrayer une partie de la facture. Il manque donc, sur papier, quelque 4 635 000 $ pour rejoindre l'évaluation de février dernier. Également, on doit tenir compte du fait que d'ici 2009, l'inflation de même que les fluctuations du prix de l'essence et des produits dérivés peuvent avoir des conséquences à la hausse relativement majeures sur le coût final du projet. À ce sujet, le maire Scullion a été très ferme et énergique dans sa réponse. « La dernière année, on fera le règlement d'emprunt qu'il faut pour finaliser le dossier », a-t-il lancé. Il laisse ainsi entrevoir que la ville pourrait déroger à sa politique adoptée en 1999 à l'effet de payer comptant toutes les immobilisations sur le territoire d'Alma. Cependant, on doit dire que le projet de la voie de desserte et de contour Ouest demeure le plus important chantier que Ville d'Alma aura entrepris dans toute son histoire.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES