Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 12 s

Le Banquier: La 4e fois est la bonne pour Sheila Girard !

Le 13 novembre 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 13 novembre 2015
Par Karine Desrosiers

TENACE. Âgée de seulement 22 ans, Sheila Girard fait preuve d’une ténacité hors du commun. Elle a posé sa candidature pour participer à la populaire émission Le Banquier sur les ondes de TVA dès qu’elle a été en âge de le faire et elle a dû patienter jusqu’à sa quatrième audition pour finalement réaliser son rêve. Les téléspectateurs pourront la voir à l’œuvre dès dimanche à 19 h 30.

«J’écoutais l’émission et je me disais qu’à mes 18 ans, je m’inscrirais. J’aime beaucoup les défis et cette émission. Ils reçoivent plus de 10 000 vidéos et ils en retiennent 300 pour les auditions. À chaque fois, j’ai fait partie de ce groupe. C’est beaucoup d’organisation d’aller aux auditions. Il faut notamment se rendre à Montréal avec nos trois supporteurs, loger ces gens à l’hôtel et prendre une journée de congé», raconte la Jonquiéroise.

À sa deuxième année, Sheila avoue que ses supporteurs l’ont trouvé un peu "folle" de recommencer le processus. Elle a même été dans l’obligation de modifier son trio étant donné la non-disponibilité de certaines d’entre elles.

«Imaginez la troisième reprise. J’étais toujours plus "folle" selon mes amies. Plus le monde tentait de me décourager et me disait que je perdais mon temps, et plus j’étais motivée et décidée à y retourner. J’ai toujours été retenue pour les auditions, ce qui, de mon côté, m’encourageait beaucoup.»

Vidéo avec son cellulaire

Sheila a toujours présenté une vidéo très simple, avec son cellulaire sans aucun effet spécial. «J’y croyais tellement, je croyais que le fait qu’ils me rappellent chaque année était un signe. Et même si j’ai hésité un peu avant ma quatrième participation, car ça représente un certain investissement (frais et congé), celle-ci s’est avérée la bonne.»

Ladies Night

Le thème de l’émission à laquelle participera Sheila est Ladies Night. «Il s’agit d’un party de filles et oui, c’est en lien avec la pièce de théâtre mettant notamment en vedettes les Guillaume Lemay Thivierge, François Chénier, Michel Charrette et Marcel Leboeuf. Vous verrez plusieurs surprises parmi les "beautés". Oui, je crois que je donne un bon spectacle. L’enregistrement a duré de 20 h 30 à 2 h et je ne voulais pas que ça finisse. J’avais le goût de rester. Les gens sont tellement chaleureux. Julie Snyder est toute une professionnelle. Elle est comme je l’imaginais. Très attachante. Ça paraît qu’elle a de l’expérience. Il y a aussi mon idole, Stéphane Laporte. Une quarantaine de personnes m’ont accompagnée pour l’enregistrement, dont mes supporteurs qui sont des amies. Ma mère ne pouvait se libérer et le voyage était un peu trop long pour ma grand-mère», ajoute l’étudiante de 3e année à l’UQAC en enseignement du français au secondaire.

Évidemment, Sheila se garde bien de dévoiler ses gains et les détails s’y rattachant, si ce n’est qu’elle confirme avoir choisi le numéro 7 comme valise chanceuse. Pour le reste, elle laisse le suspens aux téléspectateurs de l’émission du 22 novembre.

Pourquoi la valise numéro 7 ?

-Née le 7e mois (juillet)

-À 9 h 17

-À 7 lb et 7 onces

-Lit numéro 7 à la pouponnière

À lire: Musique, voyage et parachute au menu de Sheila

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES