Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 28 s

«Les quelque 800 clients touchés vont être servis !» — Laval Boulianne

Le 23 septembre 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 23 septembre 2015
Par Karine Desrosiers

RÉACTION. L'homme d'affaire Laval Boulianne, propriétaire des concessions Volkswagen Saguenay et Alma est formel: « Le client est roi et il va être servi, on ne les laissera pas tomber. »

En entrevue à TC MEDIA Laval Boulianne a confirmé que les voitures diesel touchées par la présente crise représentent entre 10 % et 12 % de son chiffre d'affaires avec entre 75 et 80 voitures diesel vendues à chaque année depuis 2009. Il estime que ce parc, avec les véhicules usagés, représente de 700 à 800 clients au Saguenay—Lac-Saint-Jean et il assure que le suivi sera fait auprès de chaque client afin de corriger la situation.

« Dans ce dossier, on n'a pas le choix, on suit la parade car on a été pris à contre-pieds. On ne sait pas encore comment ça va tourner et on a eu des conversations téléphoniques avec la direction canadienne de Volkswagen et on suit le dossier au jour le jour et on verra à court et moyen terme », avoue Laval Boulianne.

Rassurant

Cependant, le concessionnaire se fait rassurant sur la solidité du groupe Volkswagen à travers le monde avec ses quelque 600 000 employés et sa dizaine de compagnies affiliées.

Certes, Laval Boulianne est lui aussi surpris de l'ampleur du problème alors que 11 millions de véhicules seraient impliqués un peu partout à travers le monde.

Il rappelle que par le passé, par exemple sur le problème de peinture que rencontraient les véhicules il y a quelques années, Volkswagen a dépensé sans compter pour solutionner le problème et Laval Boulianne demeure convaincu qu'il en sera de même cette fois-ci.

Avis de rappel

« Nos clients sont connus et identifiés et ils vont certainement recevoir prochainement un avis de rappel de leur véhicule et on va le servir. Le client est roi, il nous fait vivre et on doit le respecter », d'ajouter Laval Boulianne.

Ce dernier tient également à préciser que le problème rencontré ne met aucunement en question la sécurité des véhicules qui demeurent toujours aussi performantes, avec toutes leurs qualités et qui respectent les normes, sauf la question environnementale.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES