Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 29 s

Défi des chefs: Cinq chefs s'affrontent au profit de Leucan

Le 18 janvier 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 18 janvier 2016
Par

DÉFI. Cinq chefs, quinze élèves et une cause, voilà en quoi consistera la première édition du souper-bénéfice, le Défi des chefs, au profit de Leucan, le 18 février, qui se tiendra au restaurant-école La Pomme d'Api.

Pour ce nouveau concept, cinq chefs de la région ont accepté de se prêter au jeu d'une compétition amicale, où les juges seront les 170 convives.

Éric Blackburn de la Voie Maltée, Yves Bonneau de l'Hôtel Delta, Cathy Fortin de Au Chef Extra, Marie-Pierre Larouche de l'Orée des Champs, ainsi que Maxence Raymond du Bistro Café Summum, chacun accompagné de son escouade d'apprentis composée de trois élèves du Centre de formation professionnelle Jonquière (CFPJ), s'affronteront.

Innover

Avec les nombreuses campagnes de financement, le directeur de Leucan au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jacques Tremblay souhaite créer une activité nouvelle et audacieuse.

«Nous voulions créer un événement innovateur et je crois que c'est une formule gagnante, car en un mois, nous avions déjà vendu tous les billets et les cinq chefs ont accepté d'emblée», a-t-il souligné.

Qui plus est, par leur participation à la création de recettes originales, les élèves du CFPJ auront l'occasion de développer leur savoir-faire et leur originalité tout en mettant à profit les compétences acquises durant leur formation scolaire.

«Nous croyons que ce défi encouragera les élèves à se dépasser, a mentionné Martin Lavoie, directeur du CFPJ, mais il leur permettra également de vivre un contact privilégié avec de grands chefs de la région et de l'industrie».

Le souper

Chaque chef aura trois plats à réaliser, soit une entrée, un plat principal et un dessert. Les ingrédients principaux ont été pigés, hier, lors de la conférence de presse et les chefs devront remettre leur menu et leur liste d'épicerie, dès la semaine prochaine.

«L'équipe de chefs est superbe, le défi est très intéressant, en plus de la visibilité qu'il nous offre, et la cause est excellente, alors ça s'est fait naturellement», a confié le chef Maxence Raymond.

Bien que les personnes présentes aient à déterminer un gagnant, c'est plutôt dans un esprit de camaraderie et de solidarité que les chefs prennent part au Défi des chefs, selon Jacques Tremblay.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES