Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 16 s

Une cure de rajeunissement de 405 000 $ pour la Maison des Bâtisseurs

Le 02 août 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 02 août 2016
Par Karine Desrosiers

RESTAURATION. Le bâtiment patrimonial qui abrite la Maison des Bâtisseurs a besoin d'une bonne cure de rajeunissement. À cet effet, quelque 405 000 $ seront investis au cours des prochains mois pour corriger des problèmes à l'enveloppe extérieure, à la fenestration et une partie de la toiture.

On se rappellera au départ que ce bâtiment est classé patrimonial alors qu'il était en réalité l'ancien hôtel de ville du quartier Isle-Maligne, de l'époque.

En 2003 et 2004, on avait injecté quelque 2,7 M $ afin de transformer l'édifice patrimonial pour en faire la Maison des Bâtisseurs, telle qu'on la connait aujourd'hui avec ses différents services et ses salles d'exposition.

À cette époque, de nombreuses améliorations avaient été apportées à l'intérieur de la bâtisse, avec une réfection partielle de la partie extérieure.

Restauration

« Comme tout bâtiment, il a vieilli et l'on doit également tenir compte du fait qu'il s'agit d'un bâtiment patrimonial, on est donc tenu à des spécifications sur les matériaux à utiliser », explique Sylvain Duchesne, directeur général de Ville d'Alma.

Ainsi, sur l'enveloppe extérieure, plusieurs réparations seront apportées à la brique et à certains joints de maçonnerie qui commencent à se détériorer.

La fenestration présente plusieurs problèmes et on a donc décidé d'investir quelque 78 000 $ uniquement à ce chapitre pour remettre en place de nouvelles fenêtres qui se doivent de respecter le cachet de la bâtisse.

Finalement, on va effectuer certaines interventions sur une partie du toit afin réparer la membrane et des bardeaux afin d'assurer l'imperméabilisation.

Tous ces travaux devraient être complétés cet automne et assureront au bâtiment une préservation à long terme.

Pour mener à bien ces travaux, Ville d'Alma reçoit une aide de quelque 200 000 $ du ministère de la Culture et la municipalité fournira les 205 000 $ additionnels pour mener à bien cette restauration.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES