Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 2 s

Une future garderie de 60 places à Alma?

Le 26 janvier 2017 — Modifié à 00 h 00 min le 26 janvier 2017
Par laurie fortin

FAMILLE. Les trois copropriétaires de la garderie en installation Les Étoiles du Parc à Chicoutimi aimeraient ouvrir une garderie de 60 places à Alma, à condition bien entendu que le besoin soit là.

Pour ce faire, les trois jeunes femmes invitent la population à leur faire connaître leurs besoins via un sondage sur le site Internet de la garderie Les Étoiles du Parc : www.lesetoilesduparc.com.

« Nous avons déjà un permis, un plan d’affaires, tout ce qu’il faut pour l’ouvrir. Ça pourrait aller très vite. […] Quand nous avons ouvert à Chicoutimi, nous avons reçu plusieurs commentaires des gens qui se questionnaient pourquoi nous n’avions pas ouvert à Alma car selon eux, les besoins sont plus grands là », d’expliquer la directrice générale de la garderie, Virginie Cleary.

S’ils ont lancé leur première garderie au mois de septembre dernier, les trois jeunes mamans aimeraient lancer celle d’Alma au début du mois de janvier 2018. Elles aimeraient l’établir dans le quartier industriel Nord, question de rejoindre les travailleurs de ce secteur. Aucun plan n’est arrêté en ce qui a trait au fait que la garderie pourrait être construite entièrement ou aménagée dans un bâtiment déjà existant.

«Advenant le cas où ce ne serait pas une nouvelle construction, nous ferions un gros travail de revitalisation pour nous assurer de créer un prolongement de celle de Chicoutimi», précise-t-elle.

Fonctionnement

Tout comme pour la garderie Les Étoiles du Parc, la garderie à Alma serait ouverte de 7h à 18h et fermée au strict minimum durant les congés fériés seulement. On vise à offrir un milieu de vie éducatif, évolutif et accueillant pour les enfants.

«Comme nous sommes trois jeunes mamans, nous avons ouvert une garderie pour répondre à nos besoins. Ce ne serait pas fermé à la semaine de relâche, ni entre Noël et le jour de l’An», mentionne-t-elle, ajoutant que le slogan de l’établissement serait Prendre le temps d’être un enfant tout simplement.

La garderie sera accréditée par le ministère de la Famille et donc sera soumise aux mêmes normes de fonctionnement que ce l’on retrouve dans un CPE. En raison du remboursement anticipé, le taux horaire sera aussi similaire. Il est d’ailleurs possible d’aller prendre des informations à cet effet sur leur site Internet.

Les jeunes femmes visent aussi à faire certifier leur future installation, comme celle de Saguenay, par l’univers Gardolo, qui garantit une gestion optimale des allergies alimentaires.

Camp de jour

Un des avantages de leur organisation est pour Virginie Cleary, de pouvoir offrir un camp de jour pour les enfants de 0 à 11 ans.

«Ce camp ouvre tout l’été et aussi durant la relâche. L’horaire est vraiment offert en fonction de l’école. Il était important pour nous de pouvoir offrir cette alternative aux parents. Quand nous avons connu un lieu adéquat pour notre enfant plus jeune, nous sommes heureux qu’il puisse continuer de le fréquenter», soutien-t-elle, précisant que le ratio sera de 1 éducateur pour 12-13 enfants.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES