Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 5 s

Dame Nature fait mal paraître Promutuel

Le 28 mars 2017 — Modifié à 00 h 00 min le 28 mars 2017
Par Karine Desrosiers

RÉSULTATS. À sa première année comme société fusionnée, Promutuel Assurance du Lac au Fleuve s'est buté à Dame Nature. En effet, les éléments naturels, dont un épisode de grêle important à la fin du mois de juillet, ont notamment occasionné un déboursé additionnel de quelque 4 400 000 $. L'organisation termine donc l'année 2016 avec un résultat net négatif de 3 566 000 $.

L'année 2016 a été la première comme Société mutuelle issue du regroupement, le 30 décembre 2015, de Promutuel Assurance du Littoral et Promutuel Assurance du Lac au Fjord. Au terme de l’exercice financier terminé le 31 décembre 2016, Promutuel Assurance du Lac au Fleuve affichait un volume-primes à 68 550 000 $, ce qui représente un revenu stable par rapport à 2015.

Hausse

Promutuel Assurance du Lac au Fleuve s'est assuré de régler rapidement et efficacement les sinistres. C’est ainsi qu’au cours de la dernière année, un total de 52 342 000 $ a rapidement été versé en indemnités aux membres assurés victimes d’un sinistre. Il s’agit d’une hausse de 34 %, comparativement à 2015.

En matière de sinistralité, l’année 2016 a été marquée par un épisode de grêle important, survenu dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean à la fin du mois de juillet. L'organisation a alors traité plus de 500 réclamations en lien avec ces quelques minutes de grêle, qui ont malheureusement occasionné plus de 4 400 000 $ en dommages. « Nous avons mobilisé, en moins de 48 heures, une équipe spécialisée pour effectuer des réparations de carrosserie directement au centre de la zone sinistrée. Ainsi, une équipe spécialisée de ''dégrêleurs'' s’est immédiatement mise à l’oeuvre dans un local loué et aménagé pour l’occasion », rappelle Pierre Raymond, directeur général.

Réclamations

Par ailleurs, en matière de quantité de sinistres, le nombre total de réclamations en 2016 est relativement similaire à celui de l’année 2015, en légère hausse de 3,4 %.

Par contre, Promutuel a eu une quantité record de sinistres majeurs, soit supérieurs à 100 000 $, ce qui explique la hausse globale de la sinistralité de l'organisation.

D’autres phénomènes climatiques ont aussi causé des dommages, particulièrement en assurance automobile, ce qui a engendré une perte d’assurance de 1 718 000 $.

« Par contre, les placements ont permis de générer des revenus nets de 2 433 000 $. De plus, l’amortissement lié à l’acquisition de la clientèle d’un cabinet de courtage, combiné à l’amortissement lié à la fusion de Promutuel Assurance du Littoral et Promutuel Assurance du Lac au Fjord, a ajouté une charge de 4 972 000 $, ce qui nous conduit à un résultat net négatif de 3 566 000 $ pour l’exercice financier », explique  Pierre Raymond.

Cela ne compromet cependant pas la solidité de la Société mutuelle, dont l’avoir des membres s’élève à 56 712 000 $.

« Nous avons pleinement confiance en la vigueur de nos activités et nous sommes convaincus que nos plans d’action, mis en place au cours de l’année 2016, nous permettront de reprendre rapidement le chemin de la rentabilité en 2017 », d'ajouter le directeur général.

Rappelons que Promutuel Assurance du Lac au Fleuve compte sur l’expertise de 155 employés, au service de ses 60 149 membres-assurés.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES