Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 52 s

Marc et Dave Bélanger: unis par le monde de Star Wars

Le 14 décembre 2017 — Modifié à 12 h 01 min le 14 décembre 2017
Par Karine Desrosiers

Marc Bélanger et son fils Dave partagent le même univers, soit celui de Star Wars. Ce jeudi, depuis 7 h, ils attendent pour être les premiers à la projection de 19 h ce soir du nouveau film Les derniers Jedi.

Les deux mordus de cette série placent beaucoup d'attentes dans ce 8e épisode et sont certains qu'ils ne seront pas déçus.

« On prend ça au sérieux, mais nous, on ne se prend pas au sérieux », lance en riant Marc Bélanger qui a transmis à son fils l'amour de cet univers de fantaisie et de science fiction.

Ce lien cinématographique permet d'ailleurs au père/fils d'entretenir une relation très proche et particulière au point où lors de la naissance de son premier enfant, Dave a même appelé son fils Lucas, en l'honneur du créateur de la série, Georges Lucas.

En 2015, lors du lancement de l'épisode VII, Le réveil de la force, Marc et Dave s'étaient introduits par l'hôtel à 1 h du matin et ils ont dormi avec leur sac de couchage devant les portes du Cinéma du Complexe.

Cette fois-ci, ils sont arrivés à 7 h avec thermos de café et livres pour attendre l'ouverture des portes. Ils tuent le temps en parlant… de Star Wars et en avançant des idées sur ce que pourrait contenir le film qu'ils vont découvrir ce jeudi soir alors qu'ils assisteront à la représentation de 19 h, à celle de 21 h 45 et reviendront le revoir ce vendredi. Ils estiment qu'ils verront le film entre sept et huit fois afin d'en saisir toutes les nuances dans les images, l'histoire et le texte.

Philosophie

« J'ai amené mon fils Dave voir L'empire contre-attaque en 1982, il avait deux ans et ce soir, ce sera le 9e film, mais le 8e dans la suite logique », explique Marc.

« L'épisode I, en 1997, on est allé le voir 13 fois au cinéma et après ça, on avait hâte d'acheter le DVD pour pouvoir l'écouter quand on veut. Il y avait eu une présentation spéciale au Collège d'Alma, et on était retourné le voir deux autres fois. On l'a donc vu 15 fois ensemble », ajoute Dave Bélanger.

Ce dernier est persuadé que la représentation du 8E épisode sera le meilleur film de Star Wars qui n'a jamais été sorti. Ses attentes sont très élevées et il est persuadé que ces attentes ne seront pas déçues.

« C'est plus que des images, c'est une saga avec le côté des valeurs humaines, le bien, le mal, l'individu, les blessures que l'on porte en soi, comment aller chercher le meilleur de quelqu'un comme le pire: ça reflète beaucoup ce qu'il y a dans la société. C'est une question de valeurs profondes », analyse Marc Bélanger, au-delà de la simple image du film.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES