Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 21 s

Investiture du Parti Québécois: William Fradette offre sa jeunesse et sa fougue !

Le 19 février 2018 — Modifié à 14 h 41 min le 19 février 2018
Par Karine Desrosiers

À 22 ans, William Fradette, jeune militant du Parti Québécois, se lance dans la course à l’investiture avec l’intention de faire une campagne dynamique, jeune et optimiste. Il aspire notamment à faire le pont entre ceux qui ont bâti le Québec d’aujourd’hui et ceux qui en hériteront demain !

Après le syndicaliste Marc Maltais qui a déjà confirmé sa candidature, Cynthia Tardif, ancienne attachée politique d’Alexandre Cloutier qui est en réflexion, William Fradette entend s’imposer comme une nouvelle alternative pour représenter le Parti Québécois en prévision de l’élection générale d’octobre prochain.

« Je n’irai pas par quatre chemins. Je suis une personne honnête. Moi, je ne suis pas en réflexion. Ma décision, elle est prise et je vais me présenter à l’investiture du Parti Québécois dans Lac-Saint-Jean. Je ne sui pas là parce qu’on me sonne d’y aller. Je suis là car je suis fier de ma région, parce que j’ai des convictions politiques sincères et aussi, parce que j’ai la fibre militante si nécessaire à l’action politique. Je ne suis pas une personne qui attend les conditions gagnantes; je suis une personne qui les crées », lance d’un trait William Fradette.

Très fier des valeurs que ses parents lui ont transmises, William Fradette sait qu’il a une étiquette de Fradette derrière lui, étant le fils du criminaliste très connu Jean-Marc Fradette.

« Je veux souligner que j’ai un nom, mais aussi que j’ai un prénom et c’est William. »

Requestionner sur le même sujet, William répond du tac au tac: « Je ne veux pas chausser les souliers de mon père, je vais lacer mes propres souliers. »

Thèmes

Fraîchement diplômé en droit de l’Université de Montréal et avec une expérience dans le milieu communautaire. Il est militant péquiste depuis ses 18 ans, ayant été amené à la politique par Alexandre Cloutier.

William Fradette lance donc une campagne d’idées ayant comme slogan Choisir Lac-Saint-Jean, basée sur cinq piliers que sont une région dynamique, en santé, éduquée, riche et naturellement, une région indépendante.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES