Actualités

Temps de lecture : 1 min 31 s

Anne Martin veut améliorer sa gestion du stress

Le 31 août 2018 — Modifié à 14 h 22 min le 31 août 2018
Par laurie fortin

À sa première année sur le circuit international, la judoka Anne Martin doit conjuguer avec une plus grande gestion du stress que ce qu’elle avait connu jusqu’à maintenant.

Tout juste de retour de compétitions à Prague et Berlin, la jeune femme confie que le stress l’a toujours habité, mais qu’il est plus intense qu’avant.

«Les filles ne sont pas du même niveau au Canada et à l’international. Ça commence à être quelque chose sur lequel je dois travailler si je veux vraiment m’améliorer à l’international.»

Son objectif à moyen terme est de monter sur des podiums dans la catégorie senior lors des coupes européennes.

«J’y vais tranquillement. Ça va être plus combat par combat.»

Rappelons que lors des derniers championnats canadiens qui avaient lieu au mois de mai, elle a remporté la 2e place de la catégorie senior.

Poursuivre les études

Anne Martin fait du judo depuis 16 ans. Elle s’est qualifiée à 7 reprises pour les championnats canadiens. En 2015, elle a été contrainte de prendre un temps d’arrêt en raison d’une blessure.

La jeune femme de 20 ans fait son entrée à l’automne à l’Université de Montréal où elle étudiera au baccalauréat mathématiques & physique. Elle prévoit compléter en quatre ans.

Jules Martin : sur les traces de sa soeur

Le petit frère d’Anne, Jules, également membre du Club Seïko d’Alma, a connu quelques excellentes performances dernièrement dont le 1er rang chez les U18 lors du Championnat provincial de judo. Il a aussi terminé 3e dans la catégorie des moins de 21 ans, de quoi lui permettre de tenter sa chance dans ce groupe, plus élevé que le sien, lors de la compétition nationale.

Le jeune homme de 17 ans regarde en avant avec comme objectif d’accéder aux Jeux du Canada 2019 qui se tiendront en janvier à Calgary et d’y décrocher une médaille.

Il aimerait par la suite faire une tournée de compétitions en sol européen et terminer la saison en montant sur le podium du championnat canadien.

Jules Martin vient tout juste de déménager à Montréal où il étudie au cégep en Sciences de la nature.

Il s’entraîne au Centre national et compte bien se tailler une place sur l’équipe du Québec, place qui lui a échappée l’année dernière en raison d’une blessure.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES