Samedi, 13 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 56s

RPA: fermeture des salles à manger

Yohann Harvey Simard
Le 14 janvier 2021 — Modifié à 14 h 37 min le 14 janvier 2021
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La fermeture obligatoire des salles à manger dans les résidences pour personnes âgées (RPA) crée du mécontentement à la Villa Beauvoir d’Alma.

Depuis le 9 janvier, conformément à un récent décret gouvernemental, tous les repas devront être servis à même les chambres dans les RPA du Québec.

Selon la direction de la Villa Beauvoir qui ne compte aucun résident positif à la COVID-19, et ce, depuis le tout début de la pandémie, il est permis de se questionner sur la pertinence d’une telle mesure.

« Il est extrêmement difficile, pour nous, de comprendre la pertinence de cette nouvelle mesure considérant les dommages sur le déconditionnement de notre clientèle », affirme David Boily, directeur général de résidence.

La résidence, qui n’avait jusque-là jamais remis en cause les recommandations ou directives gouvernementales, estiment cette fois que cette décision est injustifiée.

« Notre résidence n’a aucun cas positif et aucune éclosion depuis le début de la pandémie, alors pourquoi isoler nos résidents dans leur chambre, sans salon, sans salle à manger, sans loisir et sans visites, sans compter toute la réorganisation et la baisse de qualité qu’engendre la livraison aux chambres. C’est avec ferveur que je souhaite dénoncer cette situation qui risque de dégrader inutilement et substantiellement la santé mentale de nos résidents, qui ont déjà fait de nombreux sacrifices, alors que la prévention du déconditionnement est supposée être une priorité. », dénonce David Boily.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES