Actualités

Temps de lecture : 1 min 9 s

Moisson Alma: les demandes en hausse

Yohann Harvey Simard
Le 04 décembre 2021 — Modifié à 19 h 16 min le 04 décembre 2021
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Les services d’aide alimentaire Moisson d’Alma ont été sollicités de manière soutenue au cours des dernières semaines. Les bouches à nourrir se sont multipliées alors que le profil de la clientèle s’est progressivement diversifié.

Chaque jour, depuis le début d’octobre, ce sont près de 20 ménages qui ont recours à l’aide alimentaire de Moisson d’Alma pour garnir leur garde-manger, ce qui représente environ 17 000 kg de denrées distribuées mensuellement.

Sans pouvoir donner de chiffres exacts, la coordonnatrice de l’organisme, Annie-Claude-Tremblay, affirme qu’il s’agit d’une demande qui dépasse celle de l’an passé à pareille date. « Ce n’est pas si spécial, mais on a dû faire plus d’achats qu’à la normale. »

Mais ce n’est pas seulement le volume de la demande qui a changé. Le profil des demandeurs, lui aussi, est différent.

« L’année passée, la demande venait beaucoup des personnes qui avaient perdu leur emploi et qui transitaient vers la prestation canadienne d’urgence (PCU). Cette année, le problème auquel on fait face, c’est plutôt la fin de la PCU. »

Annie-Claude Tremblay précise que ce sont plus particulièrement les personnes aînées qui sont victimes d’insécurité alimentaire en ce moment, ce qui est inhabituel.

« Les personnes âgées ont une pension qui représente près du double de ce qu’on reçoit lorsqu’on est sur l’aide sociale. Alors normalement, quand les gens atteignent 65 ans, ils vont tout simplement arrêter de faire appel à nos services. »

Financement

Afin de poursuivre sa mission, Moisson d’Alma tiendra son Jogging du père Noël annuel le 19 décembre prochain.

De plus, NousTV Alma renouvellera son Défi Générosité. La chaîne diffusera une capsule vidéo sur ses ondes le 3 décembre qui dressa la liste des denrées qui sont le plus en demande.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES