Samedi, 13 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 39 s

Budget 2022 à Labrecque : Pas d’impact sur le fardeau fiscal des citoyens

Le 21 décembre 2021 — Modifié à 10 h 02 min le 21 décembre 2021
Par Julien B. Gauthier

La municipalité de Labrecque a présenté un budget lundi qui n’affectera pas le fardeau fiscal des résidents. En effet, avec la hausse du rôle d’évaluation, la municipalité a choisi de baisser son taux de taxation afin que la facture des citoyens reste la même.

Ainsi, pour amortir la récente hausse de 2% du rôle d’évaluation municipale, le taux de taxes est passé de 1,23 $ à 1,08 $ par tranche de 100 $.

« Plutôt que d’augmenter la facture de 500 $ par année, certains verront leur facture diminuer, d’autres augmenter de seulement 100 $, tout dépendamment de leur évaluation foncière. Le but, c’est d’assurer le maintien du fardeau fiscal des citoyens », explique Normand Desgagnés, directeur général de la municipalité de l’Ascension et maître d’œuvre du budget.

En vertu d’une entente tripartite avec la municipalité de Saint-Henri-de-Taillon, la municipalité de Labrecque peut notamment bénéficier de son expertise dans l’administration, dont la création d’un budget. « Il agit comme notre mentor. C’est une aide très efficace », juge la mairesse Marie-Josée Larouche.

Pour ce faire, une taxe sur l’aménagement de l’urbanisme a été créée. Auparavant, l’urbanisme était financé à même le rôle d’évaluation. Cette stratégie, aussi appliquée à l’Ascension, a permis d’avoir la marge de manœuvre nécessaire qui a permis de baisser les taxes de 7 ¢.

Labrecque a ainsi déposé un budget de 2 683 144 $ pour 2022. En 2021, il était de 2 542 532 $.

Investissements prévus

Parmi les investissements pour 2022, la municipalité prévoit injecter près de 700 000 $ pour la réfection du chemin des Vacanciers, un projet de 3,9 M$, mais subventionné à 82 % par le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Des travaux sur la route de la Grande Ligne, située à mi-chemin entre Labrecque et l’Ascension-de-Notre-Seigneur sont également prévus. Évalués à 1,2 M$, 70 % de la facture sera aussi payée par le MTQ. Les quelque 700 000 $ restants seront partagés entre les deux municipalités.

En 2023, Labrecque espère aussi voir aboutir le projet d’usine de traitement des eaux usées. Il s’agit d’un projet de 16,3 M$, mais subventionnable à 90 % par le ministère de l’Environnement du Québec.

D’ici 2024, des travaux doivent aussi être effectués au garage municipal afin de le mettre aux normes. Évalués à 1,2 M$, la municipalité a toutefois fait la demande au programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM). Celui-ci pourrait être financé à 80 %.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES