Vendredi, 19 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 31 s

Zoo de Granby: la CNESST a terminé son enquête

Le 24 août 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 24 août 2016
Par

(Par Mathieu Majeau) La Commission des normes, de l'équité, de santé et de la sécurité du travail (CNESST) a terminé son enquête en lien avec une gardienne du Zoo de Granby, qui a été attaquée par une lionne, le 8 août dernier.

À la suite d'informations recueillies et de témoignages, l'organisation a identifié trois causes qui auraient contribué à l'accident. Selon Nathalie Dufour, qui est responsable des communications de la CNESST pour la Montérégie, une erreur humaine serait à la base de l'attaque. Cette dernière indique par voie téléphonique que l'opération qui consiste à nourrir les lions nécessite l'entrée du gardien dans un couloir de transfert des animaux.

«La deuxième cause identifiée est une trappe de transfert ouverte ayant été oubliée. De plus, la travailleuse a pénétré dans le couloir de transfert sans remarquer que la trappe était toujours ouverte», note Mme Dufour.

La Commission des normes, de l'équité, de santé et de la sécurité du travail est intervenue auprès des autorités du Zoo de Granby lors de l'événement.

«On a discuté avec l'employeur au sujet des mesures à prendre pour assurer le respect des politiques. On a demandé à la direction du Zoo de nous acheminer une procédure de travail qui compte des mesures de sécurité renforcée. Celle-ci a été envoyée le lendemain soit le 9 août», souligne la responsable des communications de la CNESST.

Cette procédure fait état de la présence d'un second gardien pour toute manœuvre dans l'environnement des lions.

«De plus, une opération visant à actionner toutes les manettes de fermeture des portes afin de s'assurer qu'elles sont fermées avant d'entrer dans la zone de transfert. Cette démarche s'ajoute à la vérification visuelle habituelle», ajoute Nathalie Dufour.

Rappel des faits

Rappelons que le 8 août dernier, une gardienne âgée dans la vingtaine a été blessée par la lionne Kao âgée de 14 ans. L'employée a subi une fracture mineure à une vertèbre cervicale à la suite d'une morsure et des lacérations. La direction du Zoo avait indiqué dans un point de presse au lendemain des événements qu'elle ne garderait aucune séquelle de l'attaque.

Au moment d'écrire ces lignes, le Zoo de Granby n'avait pas retourné l'appel logé par TC Media Nouvelles.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES