Vendredi, 19 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 20 s

Une œuvre inaugurée au Centre Mario Tremblay

Le 25 octobre 2019 — Modifié à 12 h 32 min le 25 octobre 2019
Par William Fradette

La Ville d’Alma a inauguré jeudi dernier une œuvre imposante à l’entrée du Centre Mario-Tremblay. Situé près de l’entrée principale, le monument s’intitule Grande rencontre. C’est devant plusieurs partenaires que la Ville a vanté le travail du collectif artistique Cédule 40, qui a réalisé le projet.

« Nous sommes réellement heureux de présenter cette œuvre à la population. Elle fait déjà lever bien des têtes puisqu’il s’agit d’une œuvre imposante qui marquera maintenant l’imaginaire de tous les utilisateurs du Centre Mario-Tremblay », a déclaré le maire Marc Asselin.

L’œuvre représente une couronne de laurier qui réfère aux succès sportifs.

Le comité de sélection a retenu la proposition du collectif en raison de son caractère « grandiose et distinctif » et parce qu’elle rend hommage à la rencontre du sport et de la culture.

Structure singulière

Grande rencontre évoque une couronne de laurier, qui est le symbole grec de la gloire, de la poésie et du triomphe sportif. Les deux arcs de la couronne symbolisent la rencontre entre le sport et la culture. Posée sur un socle de béton blanc et faite d’aluminium peint, des gravures de petites feuilles de laurier y sont intégrées.

L’installation s’est réalisée au coût de 81 000 $ et fut rendue possible grâce à la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics.

Quatre projets

En lien avec les différentes phases d’amélioration apportée au Centre Mario-Tremblay au dans les dernières années, la ville a aussi présenté trois autres projets qui sont le fruit d’une collaboration avec la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean.

En effet, le maire a souligné la construction des nouveaux terrains de tennis situés sur les Plaines vertes, la nouvelle à affichage dynamique et le stationnement vert. Ce dernier, qui comporte 63 emplacements, « s’inscrit directement dans la politique de développement durable de la ville », selon Marc Asselin. L’infrastructure fait une gestion responsable des eaux de pluie en la dirigeant vers des îlots verts qui absorberont l’eau et nourriront les arbres et les arbustes.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES