Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 27 s

Un nouvel espace public au centre-ville d’Alma

Yohann Harvey Simard
Le 26 juin 2022 — Modifié à 11 h 30 min le 26 juin 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Alma met en œuvre un plan d’action pour la relance de son centre-ville. Une démarche dont la première étape sera la création d’un espace public sur la rue Sacré-Cœur au coût de 700 000$.

« Le concept convoité vise le développement d’un espace proposant une ambiance à haut potentiel attractif sur quatre-saisons. Grâce à des installations ludiques, créatives et originales, cet espace vise à attirer les citoyens, les familles, les travailleurs et la clientèle touristique au centre-ville », indique le conseiller municipal Frédéric Tremblay.

La place publique sera aménagée sur le terrain vague situé entre le restaurant-bar Dooly’s et la Boîte à Bleuets, et est rendue possible grâce au soutien financier du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Les différentes infrastructures qui s’y retrouveront sont toujours inconnues pour le moment. La conception du projet a été confiée à l’agence Daoust Lestage Lizotte Stecker, « réputée pour ses nombreuses réalisations dans le domaine du design urbain et de l’architecture ».

Le plan de l’espace public devrait être dévoilé au courant de l’été, tandis que le début des travaux est prévu pour l’automne 2022 ou le printemps 2023.

Selon la mairesse d’Alma, Sylvie Beaumont, il s’agit d’une excellente nouvelle pour le centre-ville qui, rappelle-t-elle, « doit conjuguer avec plusieurs enjeux, dont la situation de l’église Saint-Joseph, le départ de la caisse Desjardins, la vacance de plusieurs locaux, notamment à la Plaza, ainsi que la fermeture ou la relocalisation de certains commerces. »

« On sait que la pandémie a été difficile pour les artères commerciales, d’où l’importance d’octroyer une aide financière pour la relance du centre-ville », indique pour sa part Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean.

Lieu stratégique

Par ailleurs, la situation géographique de la place publique lui conférera de nombreux avantages, fait remarquer Frédéric Tremblay.

« L’espace public permettra de consolider le lien d’accès vers le centre-ville à partir du parc Falaise, de la passerelle du 150e, de la Véloroute des Bleuets et d’un futur circuit de déplacement actif urbain. De plus, la zone occupée par la terrasse des Cascades pourra être prolongée et exploitée à son plein potentiel. »

Le plan d’action pour la revitalisation impliquera également une réflexion sur le réaménagement urbanistique de la rue Sacré-Cœur.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES