Dimanche, 21 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 12 s

Marcel Savard: 4e dans la classe «Super stock»

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par laurie fortin

L’Almatois Marcel Savard s’est classé 4e dans la classe «Super stock», à l’issue du Championnat de l’Autodrome St-Félicien, son dernier en carrière. Avec 82 points, il s’est glissé derrière Jean-Michel Guay (87 points), Jean-Yves Boudreault (118 points) et le vainqueur Marc Tremblay (132 points).

Le coureur était toutefois un peu déçu de sa performance, lui qui arrive normalement dans les trois premiers. Il aurait terminé 2e s’il n’avait pas été disqualifié à la dernière course. Ses jantes de roues, pourtant installées depuis le début des courses, ont été jugées illégales. Marcel Savard était toutefois satisfait de l’ensemble de sa saison d’autant plus qu’il n’a pas investi autant de temps à son véhicule que d’habitude.

Le coureur qui participait auparavant à la série provinciale SS renouera avec cette classe sera à St-Félicien l’année prochaine, le temps d.une compétition, alors qu’une auto lui sera prêtée pour l’occasion.

Ce mécanicien compte 25 ans d’expérience en course. Aus dires de la relationniste de l’Autodrome, il pilote son Grand Prix 85 avec du talent et beaucoup de doigté. Apprécié par ses pairs de par son caractère positif, il possède une équipe de course de tonnerre composée entre autres de son fils Jimmy et de son épouse Geneviève, surnommée Bibi. Cette année, il était commandité par Aubaine Mécanique, Services comptables, Restaurant Garelais Pro Import, Autocar Plus, Pièces d’Autos et Camion JMR.

Comme il quitte l’autodrome l’année prochaine, il prévoit participer aux courses provinciales de tracteurs modifiés. Il a d’ailleurs pris le premier rang à St-Nazaire cet été dans la classe «B». «C’est moins dispendieux, beaucoup plus plaisant et plus dangereux qu’en auto alors ça donne plus d’adrénaline», a lancé pour conclure le champion en titre des minounes dans la classe «Deux cylindres à rouleau».

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES