Culture

Temps de lecture : 2 min 17 s

Michel Côté fier de présenter Le Maîtres du suspense à Alma

Le 07 décembre 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 07 décembre 2014
Par laurie fortin

Michel Côté fier de présenter Le Maîtres du suspense à Alma

FILM.C'est avec un enthousiasme visible que le comédien originaire d'Alma Michel Côté est venu présenter son plus récent film, Les Maîtres du suspense, scénarisé et écrit par Stéphane Lapointe et dans lequel il tient la vedette avec Antoine Bertrand et Robin Aubert.

Quelques minutes avant le début de cette première projection devant le public, le comédien reconnu pour sa gentillesse a rappelé que bien qu'il soit parti depuis plus de 40 ans, il est toujours heureux de revenir dans ce qu'il considère comme sa région.

«J'ai l'impression de n'avoir jamais quitté Alma. J'ai plein d'amis encore ici. C'est ma ville natale et j'y serai toujours attachée. Quand je viens je sens que les gens m'aiment, je suis comme sur un nuage», confie le comédien.

Le producteur Pierre Even (CRAZY) ayant déjà travaillé avec lui, l'a approché pour lui parler de ce projet et du réalisateur. Le scénario et le désir de travailler avec l'équipe l'ont aussi motivé. Les comédiens ayant tous un sens de l'humour assez développé, rapidement l'aisance est apparue sur le plateau.

«Aujourd'hui on se tire la pipe. J'espère honnêtement avoir l'occasion de retravailler avec eux», soulève Michel Côté, heureux de constater qu'Antoine Bertrand fait partie d'une belle relève pour leur catégorie d'acteurs, ceux qui travaillent dans le plaisir.

«Ça a pris à peu près 3 minutes et quart voir que nous allions nous entendre. Ça me fait plaisir de voir avec un jeune comédien comme lui, qu'il y a de la relève pour le genre de comédien que je suis. […] le genre à faire des "jokes" jusqu'à trois secondes avant le début de la prise et qui parle à tout le monde sur le plateau.»

Confiant être très fébrile à l'idée de présenter le fruit du travail de ses cinq dernières années, le réalisateur Stéphane Lapointe a souligné que ses parents étant originaires de la région, c'était autant plus spécial pour lui. Réalisateur de la comédie La théorie du K.O. actuellement sur les ondes de Radio-Canada, il est très fier du résultat.

«Je m'ennuie facilement au cinéma. On est facilement capable de prédire bien des fins. Moi je m'amusais à me déstabiliser moi à me faire triper en tant que cinéphile. J'ai un plaisir à faire ça», lance celui qui souhaite surprendre le spectateur notamment avec des artistes différents pour la trame sonore.

Le film

Le film qui sera à l'affiche le 17 décembre, met en scène Michel Côté dans le rôle principal, Hubert Wolfe, un écrivain à succès.

«Ce dernier mène une vie de rêves. Ce que le monde ignore, c’est que Hubert utilise les services d’un écrivain fantôme depuis près de douze ans. Un partenariat jusqu’ici profitable aux deux parties : Hubert récolte les éloges, et Dany Cabana (Robin Aubert), auteur inconnu, mais prolifique, en tire un peu d’argent. Mais voilà qu’à l’approche d’une date de tombée importante pour Wolfe, Dany tombe en panne totale d’inspiration lorsque sa femme le quitte sans crier gare. Pour se tirer d’affaire, Dany décide d’engager un autre écrivain fantôme. Quentin (Antoine Bertrand), éducateur de garderie plus à l’aise avec les enfants que les adultes, mettra à rude épreuve le fragile équilibre qui persistait entre les deux hommes. Entrainés au fin fond de la Louisiane, les trois hommes seront confrontés à bien plus que leurs propres démons!»

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES