Lundi, 15 juillet 2024

Faits divers

Temps de lecture : 1 min 52 s

Voyage à Nice pour des étudiantes en esthétique

Le 24 septembre 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 24 septembre 2014
Par laurie fortin

STAGE. Six étudiantes du Centre de formation professionnelle d'Alma (CFP Alma) en esthétique partiront du 13 au 29 novembre faire un stage de deux semaines dans un CFA à Nice et ainsi acquérir une expertise complémentaire.

Pour l'enseignante responsable du projet, Hélène Bouchard, l'intérêt de ce voyage réside justement dans l'expertise complémentaire que les étudiantes peuvent aller chercher en soins de corps.

«Moi c'est mon coup de cœur les soins de corps. Je trouve qu'on débute dans ce domaine au Québec, mais là-bas, ça date de la Grèce l'époque où ils ont commencé à faire des bains et profiter des bénéfices qu'on peut en tirer. Il y a surement moyen de développer ce domaine en région», relate Hélène Bouchard, qui détient également une formation de massothérapeute en plus de celle d'esthéticienne.

Situé en bordure de mer, le Centre de Formation des Apprentis (CFA) Carros où le groupe ira, offre la possibilité aux étudiants de passer 70% de leur cours en entreprise avec des enseignements spécifiques sur le «terrain» et la balance se déroule dans l'institution scolaire, de manière plus traditionnelle. Cette formule a attiré les Jeannoises.

Si au départ 10 filles devaient se rendre en Europe, quatre ont abandonné l'idée en cours de processus.

«Disons que ce sont les plus vaillantes et déterminées qui restent», de lancer l'une d'entre elles, Lucie Simard.

Horaire

La conseillère en orientation Nadia Thibeault a aussi beaucoup travaillé sur le projet, notamment en y greffant des activités complémentaires au stage. Les étudiantes visiteront ainsi une usine de fabrication de parfum dans la ville de Grasse, reconnue comme la capitale mondiale du parfum ainsi que participer à un atelier de confection de leur propre parfum. Elles feront aussi un arrêt au Salon beauté sélection à Lyon.

Financement

Il en coutera 2550$ par étudiante pour ce voyage. Afin de récolter des sous, elles organisent depuis plusieurs mois différentes activités de financement. Il est d'ailleurs possible de les supporter en achetant des objets promotionnels spéciaux créés spécifiquement pour elles, en région, comme un baume à lèvre au coût de 5$ ou des billets pour gagner des paniers cadeaux.

«Cela leur donne l'occasion de vendre des produits liés au domaine esthétique. C'est une belle pratique pour plus tard», de lancer Hélène Bouchard.

Le DEP en esthétique est un programme de 1350 heures qui comprend 22 modules, dont ceux qui traitent de manucure, maquillage, biologie de la peau, soins du visage, soins du dos, soins des pieds, épilation, etc.

Divers produits sont en vente dans le cadre de leur campagne de financement. Pour obtenir des informations: Nancy Maltais, 418-669-6042

 

Voyage en chiffres

13 au 19 novembre

2550$ coût du voyage

6 étudiantes

1 accompagnatrice

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES