Philippe Couillard est particulièrement fier de certains résultats

Philippe Couillard est particulièrement fier de certains résultats

Philippe Couillard fait le bilan de son année 2017 où de nombreux dossiers ont été traités avec succès.

Crédit photo : TRIUM MÉDIAS - France Paradis

Avant d’être premier ministre du Québec, Philippe Couillard est député de Roberval et représentant du Saguenay—Lac-Saint-Jean. En 2017, il a été présent à de multiples occasions dans son comté et la région où il a effectué de nombreuses annonces.

En cette fin d’année 2017, Trium Médias a tout simplement demandé à Philippe Couillard de nous parler de ses coups de cœur 2017 et du dossier qu’il aimerait bien voir régler avant la tenue de l’élection générale, en octobre prochain.

Naturellement, Philippe Couillard est fier d’avoir rempli tous ses engagements pris lors de l’élection de 2014 dans le comté et même d’avoir réalisé des projets qui n’étaient pas prévus.

Dossier Norbord

Q: — Quel est le dossier réglé en 2017 au Lac-Saint-Jean qui vous a fait le plus plaisir comme député ?

« Au Lac-St-Jean, c’est celui de Norbord, l’ancien Louisiana Pacifique. Quel désastre cela a été quand Louisiana a fermé avec les pertes d’emplois en forêt, les pertes d’emplois en usine. Voir une usine désaffectée quand on arrivait par la route 155 chez-nous… », rappelle dans un premier temps Philippe Couillard.

« On a commencé par retirer l’approvisionnement en bois à Louisiana et finalement, Norbord reprend l’entreprise, signe une entente avec le syndicat, on leur donne la garanti d’approvisionnement, on a déjà une entente de financement avec eux; on doit être très optimistes que les travailleurs vont retourner dans le bois et dans l’usine. Pour moi, c’est un très gros succès. »

Rappelons à ce sujet que le gouvernement a garanti un approvisionnement en bois de 419 200 m3 pour Norbord, qui prendra effet le 1er avril 2018.

Gaz naturel

Q: — Quel est le principal dossier que vous aimeriez solutionner dans le comté avant la tenue de l’élection en 2018 ?

« On va commencer à développer de nouveaux dossiers qui vont faire partie de mes engagements. On parle beaucoup du gaz naturel pour le Nord du Lac. C’est quelque chose que je vais regarder de façon très sérieuse. Pour attirer les entreprises dans le Nord du Lac, de plus en plus, on se rend compte que l’approvisionnement en gaz naturel est important et ça va être un engagement économique très important », affirme le premier ministre.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar