Dimanche, 23 juin 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 27 s

Pierre Lavoie complète sa traversée

Le 22 août 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 22 août 2015
Par Karine Desrosiers

DÉFI. Pierre Lavoie a réalisé son rêve de traverser le lac Saint-Jean à la nage. Après un peu plus de neuf heures dans les eaux du lac Saint-Jean, ce dernier a été accueilli en héros dans la rade de Roberval.

Malgré un lac assez calme et un soleil éblouissant, la course n'aura pas été simple. Pierre Lavoie affirme avoir eu un début de parcours un peu trop rapide dans les eaux de la rivière : « Ma course s'est gâtée quand j'ai frappé mes premières petites vagues. J'ai tellement avalé de l'eau. Par la suite, j'ai eu des maux de cœur et des vomissements. Je n'ai pas été capable de boire lors des 10 derniers kilomètres », mentionne Pierre Lavoie.

Cette épreuve d'endurance, Pierre Lavoie la redoutait. Sur le quai, il a affirmé avoir énormément pensé à ses enfants, Laurie et Raphaël : « Ils m'ont toujours aidé. Ça fait longtemps que je ne leur avais pas demandé de l'aide. Aujourd'hui, j'ai dû penser à eux afin qu'ils me poussent à continuer. Dans la vie pour avancer, on doit parfois s'accrocher à la pensée qu'il y a des gens qui souffrent plus que nous », souligne l'athlète.

Les 11 derniers kilomètres ont été interminables. Rappelons que Pierre Lavoie n'est pas un nageur longue distance et que son entrainement avait débuté à la mi-juillet : « Je confirme que traverser le lac Saint-Jean est plus difficile qu'un Ironman. Je n'ai jamais été aussi amoché. Je sors tout de même grandi de cette expérience, c'est valorisant. Je suis heureux d'avoir réalisé mon rêve de jeunesse », conclut M. Lavoie.

Pierre Lavoie ne pense pas retenter l'expérience. Le simple fait qu'elle figure dans le livre de ses réalisations est hautement symbolique pour l'homme. Il espère avoir inspiré les gens, afin qu'en retour ceux-ci inspirent leurs enfants. Pierre Lavoie utilisera cette expérience, afin de démontrer que dans la vie, tout est possible.

En tout, 22 nageurs ont réalisé ce défi. Cinq ont pris le départ en même temps que Pierre Lavoie à 6 h. Les 16 autres nageurs, qui ont pris le départ à 6 h 15, tentaient de relever le défi à relais.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES