Les usines de Rio Tinto dans la région sont accréditées Aluminium Stewardship Initiative

Les usines de Rio Tinto dans la région sont accréditées Aluminium Stewardship Initiative

Les cinq usines d'électrolyse de la région sont maintenant accréditées.

Crédit photo : TRIUM MÉDIAS - France Paradis

Rio Tinto se plait à répéter depuis quelques années que le métal qui est produit au Saguenay—Lac-Saint-Jean est de l’aluminium vert. Cette affirmation est maintenant officielle. En effet, en février dernier, Rio Tinto a été la première entreprise mondiale à voir ses produits certifiés en vertu de l’Aluminium Stewardship Initiative (ASI). Plus précisément, cette certification vise les installations de Rio Tinto au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Lors d’un point de presse téléphonique, Alf Barrios, chef de la direction, Rio Tinto Aluminium, n’a pas caché que cette certification place avantageusement les installations régionales dans ce marché en pleine croissance, ce qui augure très bien pour l’avenir et une augmentation de la production de cet aluminium vert dans la région.

La certification fait suite à un audit indépendant et couvre les diverses étapes de la chaîne de valeur: extraction de la bauxite, affinage de l’alumine, électrolyse de l’aluminium, fabrication de produits à valeur ajoutée, transformation et recyclage et activités connexes.

Dans la région, les cinq alumineries de Rio Tinto (Alma, Arvida, Laterrière, La Baie et AP-60), la raffinerie Vaudreuil, les centres de coulée, l’usine de traitement de brasque ainsi que les infrastructures connexes telles que les installations hydroélectriques, portuaires et ferroviaires du Québec ont été certifiées. La certification s’applique également la mine de bauxite Gove en Australie.

Avenir

Grâce aux investissements de Rio Tinto en matière de technologie et d’innovation dans ses établissements du Québec, l’entreprise produit de l’aluminium d’une qualité comptant parmi les plus élevées et dont l’empreinte carbone est l’une des plus faibles au monde.

Rio Tinto devient donc la première entreprise au monde à recevoir la certification Aluminium Stewardship Initiative (ASI), la plus haute norme internationalement reconnue pour ses pratiques environnementales, sociales et de gouvernance robustes tout au long du cycle de production, d’utilisation et de recyclage.

En utilisant de l’aluminium certifié ASI, les fabricants et les utilisateurs finaux seront désormais en mesure de démontrer leur engagement envers une chaîne d’approvisionnement durable.

« Nous nous attendons à ce que la production d’aluminium responsable devienne de plus en plus importante pour nos clients et les consommateurs qui achètent leurs produits. Rio Tinto est fier d’avoir franchi cette étape marquante en devenant la première entreprise à obtenir la certification ASI », souligne Alf Barrios, chef de la direction, Rio Tinto Aluminium.

Pionniers de la production d’aluminium responsable, Rio Tinto entend continuer d’être le chef de file de l’industrie en matière de développement durable et de production responsable, en travaillant en étroite collaboration avec ses clients afin de répondre à leurs besoins.

En 2016, Rio Tinto avait lancé RenewAl, le premier aluminium certifié à faible teneur en carbone.

« Nous produisons dans nos usines d’électrolyse de l’aluminium de l’une des meilleures qualités et dont l’empreinte carbone est parmi les plus faibles au monde. L’aluminium produit de manière responsable joue un rôle clé dans le progrès humain. Matériau de choix pour réduire l’empreinte carbone et augmenter le recyclage d’un large éventail de produits finis, depuis l’emballage alimentaire aux bâtiments, en passant par les avions, voitures, téléphones mobiles et ordinateurs », de poursuivre Alf Barrios.

Rio Tinto travaillera maintenant avec l’ASI sur les audits et les certifications de ses autres sites du groupe aluminium mondial et l’entreprise prévoit recevoir d’autres certifications de produits en 2018.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar