Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 39s

«Je pleure depuis hier»

Le 14 décembre 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 14 décembre 2015
Par

CÉDRIKA. Encore ce matin, la douleur est vive. Alors que 200 policiers fouillent le secteur à la recherche de nouveaux indices, une famille de Trois-Rivières a tenu à se rendre sur place pour rendre hommage à Cédrika.

«Je pleure depuis hier, confie Fransceska Robitaille. Je suis très touchée par ça. Je ne connaissais pas la famille, mais mon cœur de mère est très touché par tout ce qui arrive. Je trouvais important de venir ici, apporter mon soutien comme je le peux.»

Elle et son conjoint Martin Cassistat ont deux jeunes filles de 3 ans et 1 an et demi. «On a des enfants, ça nous touche beaucoup. On peut à peine s'imaginer ce que la famille doit ressentir», mentionne le papa.

Rappelons que les ossements de Cédrika Provencher ont été découverts vendredi par des chasseurs dans un secteur boisé très dense près de la sortie 210 vers de l'autoroute 40 Est, vers Saint-Maurice.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES