Dimanche, 14 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 2 min 18 s

Serge Thivierge est encore actif sur le circuit des professionnels

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par normand simard

Serge Thivierge visite encore Alma, chaque été. Le golfeur professionnel qui vient d’avoir 51 ans, était au Club de Saint-Gédéon, les 29 et 30 juin derniers où il a disputé deux rondes avec des golfeurs de la région ainsi que Kevin Fortin-Simard.

Originaire d’Alma et frère d’un autre excellent golfeur et champion curler du Québec, Ghislain Thivierge, Serge a quitté son patelin au printemps 76, quelques semaines avant de fêter ses 20 ans. À l’époque, il était le meilleur golfeur du défunt Club Birchdale et l’une des étoiles montantes, au Québec, chez les juniors. En quittant Alma, son objectif était clair, soit des faire carrière dans ce sport qui le passionne toujours.

C’est à 8 ans qu’il a commencé à frapper des balles de golf. Il a été membre du Club Birchdale dès 11 ans. C’est sur ce parcours de neuf trous qu’il a fait ses classes, démontrant très rapidement des qualités exceptionnelles.

Serge Ghivierge a donc quitté Alma pour se rapporter, comme adjoint-professionnel, au Club de Thetford Mines. Dès l’année suivante, il était en quelque sorte repêché, comme adjoint, au renommé Club de Laval-sur-le-Lac. Il y est demeuré jusqu’en 1997. À compter de 1986, il avait été le professionnel de ce club réputé.

Par la suite, il a été l’ambassadeur-professionnel, au Club de Saint-Zotique.

Les faits d’armes

L’ex-Almatois, considéré parmi les dix plus grands joueurs de golf dans l’histoire du Québec, a connu des succès époustouflants tout au long de sa carrière. Quand on le questionne sur le sujet, il répond que ses dix participations à l’Omnium du Canada restent marquantes. Il a d’ailleurs remporté trois titres comme adjoint, à cette prestigieuse compétition, à la fin des années 70 et au début des années 80. Et la cerise sur le gâteau fut le titre au même Omnium mais dans la relevée catégorie des professionnels : victoire acquise en 1990. D’autre part, Serge a connu sa part de succès à l’Omnium du Québec qui était tenu à Victoriaville, dans les années 70. En 1978, à cette compétition, il avait terminé au premier rang. Un jeune quinquagénaire, Serge Thivierge est encore très actif sur le Circuit des professionnels du Québec. Il manque peu de tournois : « La compétition est forte comme jamais. C’est certain que j’ai de plus en plus de difficultés à me classer dans le Top Ten. Il faut travailler très fort. Je ne pas gagné de tournois depuis deux ans », souligne-t-il. Thiverge reconnaît que l’âge y est pour quelque chose : « Je frappe mes coups de départ aussi bien qu’avant. Mais de plus en plus, j’ai des problèmes entre vingt et cent verges. Cela me coûte de trois à quatre coups par ronde et ça fait la différence. Je suis moins confiant qu’avant et la concentration est plus difficile. Heureusement, je joue encore régulièrement autour du par, sur tous les terrains où j’évolue. Quand je ne pourrai plus faire mieux que 75, 76 ou 77, il serait peut-être temps de quitter les circuits de compétition et de jouer au golf comme loisir », de lancer Serge Thivierge. L’ex-champion de Birchdale est aujourd’hui retraité, côté professionnel. Il participe aux tournois qui lui plaisent et quand il en a le goût. Il a assuré sa sécurité financière après 30 années de travail comme adjoint et professionnel.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES