Lundi, 22 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 2 min 14 s

Les 4 Chevaliers: un spectacle, du talent et bien des rires

Le 17 août 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 17 août 2014
Par laurie fortin

BALLE RAPIDE. Il pleuvait à boire debout hier soir au stade du Centre Mario-Tremblay, mais en voyant les quelque centaines de personnes ayant bravé la température et que de la pluie était aussi annoncée dimanche, Les 4 Chevaliers et l'équipe locale ont décidé de débuter la partie en espérant que le temps se calme, au grand plaisir des spectateurs, hâtifs de voir ce que les visiteurs leur réservaient.

Quelques minutes ont d'abord été consacrées à rappeler certains numéros pratiqués par la troupe originale des 4 Chevaliers comme frapper avec des outils plutôt qu'un bâton, ou frapper à l'envers. D'ailleurs, fait à souligner, Renaud Lefort a réussi un circuit. Emballé par cet exploit, c'était la première fois qu'il le réalisait et possiblement que ce sera la dernière compte tenu de la complexité du coup. Précisons que le circuit a été réalisé à l'extérieur des limites d'un terrain de balle rapide traditionnel.

Pratiquement chaque fois qu'ils prenaient place au bâton, les Chevaliers avaient enfilé un nouveau costume farfelu. Elvis Presley, Eugénie Bouchard, Michaël Jackson, Mario, Luigi, Le Masque: disons que la concentration était difficile à trouver devant de tels personnages. Pour les frappeurs almatois, le défi ne résidait pas seulement dans le fait d'affronter le lanceur étoile Patrice Leclerc, mais aussi réussir à garder le «focus» sur la balle alors que l'humoriste Renaud Lefort y allait d'une blague après l'autre au même moment, en plein devant eux, positionné au premier but. Très souvent, il ne gênait pas pour interagir ou du moins essayer d'interagir avec les frappeurs en leur racontant des anecdotes ou des blagues personnalisées. Mention spéciale aux arbitres qui ont toutefois de force, participé au spectacle. L'arbitre au marbre Pierre-Hugues Roy a reçu une tarte de crème à barbe en pleine figure au début de la partie.

Impossible de dire si Les 4 Chevaliers reviendront, mais leur retour sera certainement souhaité. Non seulement le talent des 4 Chevaliers est indéniable, mais ils créent véritablement une ambiance survoltée et familiale.

La partie s'est conclue 4 à 0 en faveur des 4 Chevaliers, après six manches de jeu. Ceux qui peuvent être les plus fiers du côté almatois sont ceux qui auront réussi à toucher à la balle ne serait-ce que pour donner une fausse balle.

Chapeau à Laval Renaud

À 66 ans, Laval Renaud s'est élancé les deux premières manches et c'est avec beaucoup d'aplomb qu'il l'a fait. Sa balle encore rapide a visiblement étonné et les spectateurs et les adversaires.

«Félicitations M. Renaud, vous êtes encore très en forme et vous lancez vraiment très bien», s'est exprimé Renaud Lefort, responsable du retour des Chevaliers après quelque 10 ans d'absence. Fils d'un joueur de la formation originale, il a d'ailleurs mentionné avoir souvent entendu le nom de Laval Renaud à l'époque comme de quoi il était un redoutable lanceur, un des meilleurs au Québec.

Claude Fortin a pris la relève par la suite et tout comme son partenaire, il n'a pas réussi à couper complètement l'herbe sous le pied de ses adversaires, mais a toutefois fait un excellent boulot au monticule. La partie s'est terminée avec une manche pour le lanceur gaucher Claude Renaud dont le passage rapide s'est entre soldé par un coup de circuit à l'adversaire.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES