Lundi, 22 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 23 s

Gala de boxe des gens d’affaires : Marie-Ève Brassard dans le ring pour de bonnes causes

Janick Émond
Le 28 février 2020 — Modifié à 11 h 27 min le 28 février 2020
Par Janick Émond - Journaliste

La courtière immobilière Marie-Ève Brassard se battra pour la Fondation des Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour et pour le club Kiwanis Lac-Saint-Jean-Est. Le 30 avril prochain, elle montera dans le ring dans le cadre du Gala de boxe des gens d’affaires, qui se tiendra à l’Hôtel La Saguenéenne, à Chicoutimi.

Lors de ce gala organisé par le Club de boxe de Chicoutimi, les fonds amassés sont remis au département de traumatologie de l’hôpital de Chicoutimi. Toutefois, le club Le Pugiliste d’Alma a négocié afin d’amener l’une de ses boxeuses au gala, s’il pouvait repartir avec une partie de la somme pour la remettre à des organisations du Lac-Saint-Jean.

« Nous allons avoir des billets à vendre pour deux tables. Sur l’argent amassé avec la vente de ces billets, nous en conserverons la moitié et nous séparerons le montant pour le remettre à parts égales entre la Fondation des Lynx et les Kiwanis. Deux organismes qui travaillent pour les jeunes », mentionne le directeur général du club Le Pugiliste, Maxime Dallaire.

De plus, BGM Informatique, Brassard et Blanchette Courtiers immobilier ainsi que Tremblay-Girard arpenteurs commanditeront chacun des trois rounds du combat afin de remettre un montant aux fondations. Présentement, un montant de 1 650 $ est déjà assuré d’être remis.

Défi

« Au départ, c’était un défi personnel que je me lançais de participer à ce gala. Ça faisait déjà un moment que je pensais me remettre à la boxe, que j’avais arrêté il y a sept ans. En plus, je voyais que les fonds allaient à de bonnes causes et ça me motivait », raconte Marie-Ève Brassard.

Elle a également eu un autre dose de motivation lorsqu’elle a appris que Maxime avait réussi à faire venir une partie des fonds vers des organismes d’Alma.

« C’est un retour à la boxe pour elle, mais déjà, elle est très assidue. Elle vient s’entrainer sérieusement, je lui ai fait un programme d’entrainement qu’elle respecte, bref, elle se prépare bien en vue de son combat du 30 avril », conclut son entraineur, Maxime Dallaire.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES