Vendredi, 12 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 36 s

Omer Harvey : Un pionnier de la motoneige au Québec

Le 10 avril 2020 — Modifié à 15 h 01 min le 10 avril 2020
Par Julien B. Gauthier

En hiver, c’est sur sa motoneige que vous pourrez retrouver l’Almatois Omer Harvey, 79 ans. Chaque hiver, le passionné parcourt pas moins de 11 000 kilomètres sur son bolide. Une « folie » qui ne date pas d’hier.

La passion pour ce sport motorisé a débuté en 1966. Omer Harvey indique qu’il a toujours été bon de la mécanique et qu’en plus, il a toujours aimé se retrouver en nature. C’est en s’achetant, il y a 52 ans, un Snow-Cruiser qu’il a eu la piqure pour la motoneige.

Depuis cette époque, Omer Harvey enfourche sa motoneige pratiquement tous les jours, pour une petite ou une longue balade.

« Je suis pas mal toujours accompagné. J’en ai fait beaucoup avec ma femme, mais depuis quelques années, elle en fait moins en raison de complications de santé. Mais depuis un bon moment, pratiquement toutes les fins de semaine, je sors faire un tour avec mon voisin », raconte le sympathique monsieur.

Mile après mile

Cette année seulement, Omer Harvey a fait le tour du lac Saint-Jean à au moins six reprises, en plus d’aller visiter de nombreux endroits partout au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« J’en fais depuis tellement longtemps que les sentiers de motoneige dans la région, je les connais tous comme le fond de ma poche », lance-t-il en ricanant.

En faisant autant de kilométrage par saison, l’Almatois doit régulièrement s’acheter un nouveau bolide.

« Les motoneiges ne durent pas trop longtemps, je fais trop de millages ! Après un an ou deux, j’en ai une nouvelle », rigole-t-il.

Pionnier de la motoneige

Omer Harvey fait partie des pionniers de la pratique de la motoneige au Québec. En 1970, il a fait partie d’un groupe qui a fondé les clubs de motoneige. En 78, il a été le représentant de la région à la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, en plus d’en être, entre 84 et 93, le vice-président. Il occupait alors le poste de responsable de la sécurité motoneige dans la province.

Dans les années 90, il a fait partie d'une délégation qui est allée en Europe afin de faire découvrir nos sentiers de motoneige à cette clientèle.

Il a également participé à l’organisation du fameux Raid Harricana de 90 à 92. Finalement, en 2004, il a fait partie d’un groupe de motoneigistes qui a parcouru la province afin d’enregistrer les données GPS des sentiers.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES