Vendredi, 19 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 18 s

Karaté : Enfin le début d’une nouvelle saison

Le 17 septembre 2021 — Modifié à 16 h 35 min le 17 septembre 2021
Par Julien B. Gauthier

C’est le 8 septembre dernier que le club de karaté Shotokan d’Alma a repris ses activités pour la saison 2021-2022. L’enthousiasme était d’ailleurs au rendez-vous.

« On est vraiment heureux, on se compte chanceux aussi de pouvoir enfin reprendre nos activités après une année difficile pour tous. On est enthousiaste à l’idée de retrouver nos membres et de s’entrainer avec eux en personnes, et non pas en virtuel », mentionne le président du club, Gaston Fortin.

Les membres du club peuvent donc se retrouver deux soirs par semaine. Par contre, en raison des mesures sanitaires, les groupes doivent être réduits.

« On ne peut qu’avec 25 personnes par groupe. C’est donc dire que chaque soir, on pourrait seulement avoir une cinquantaine de personnes à nos entrainements », ajoute-t-il.

Membership affecté

Le recrutement du club Shotokan d’Alma est affecté par le nombre maximal de personnes autorisées par groupe. En effet, comme seulement 50 personnes peuvent s’entrainer par soir, le club a accepté seulement 50 inscriptions.

Par contre, le nombre de membres pourrait augmenter au fil de la saison. « On a une liste d’attente de gens qui se sont inscrits. Au fur et à mesure que les mesures continueront d’être allégées et que nous pourrons accueillir plus de personnes, on va en accepter plus. »

Camps

Si le reste de l’année 2021 s’annonce plutôt tranquille en évènements, pour 2022 quelques compétitions et camps pourraient être au programme.

« Des premières rencontres auront lieu en janvier pour voir comment nous pourrions fonctionner. On a quelques camps pour des passages de ceinture qui sont prévus l’an prochain. Il ne reste qu’à déterminer le fonctionnement de tout ça. »

À l’heure actuelle, seule la compétition de novembre à Repentigny risque d’être annulée.

« Sinon, on a un projet de compétition à Alma en avril prochain, mais encore là, il reste encore beaucoup de choses à confirmer avant de pouvoir donner plus de détails. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES