Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 57s

St-Gédéon: l’ancien maire Jean-Philippe Coulombe est décédé

Le 12 septembre 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 12 septembre 2011
Par Karine Desrosiers

L’ancien maire de la municipalité de St-Gédéon de 1973 à 1985, Jean-Philippe Coulombe, est décédé au cours de la fin de semaine. Sous son mandat, notamment, deux dossiers majeurs ont été réalisés, soit la fusion de la paroisse et du village ainsi que le programme d’assainissement des eaux.

Carole Larouche, secrétaire administrative de St-Gédéon depuis 31 ans, a connu cet ancien maire qui avait la réputation notamment de défendre avec beaucoup d’intérêt le milieu agricole dont il était d’ailleurs issu et ce qui constituait également son gagne-pain.

Reconnu comme un homme brillant avec un langage typique et original, Jean-Philippe Coulombe a donc dirigé les destinés de la municipalité pendant 12 ans.

C’était un homme qui travaillait beaucoup et menait plusieurs dossiers en même temps.

Outre les grands enjeux municipaux, il était maire à l’époque où les motards avaient érigé leur « bunker » à l’entrée de la municipalité, dans un ancien garage désaffecté et la guerre des motards qui avaient suivi lors de l’arrivée en région des Hells Angels qui voulaient s’affilier les clubs locaux.

Jean-Philippe Coulombe avait notamment témoigné à ce sujet devant la Commission d’enquête sur le crime organisé (la CECO).

Dans son langage typique, il avait alors mentionné devant les commissaires qu’avant que les motards ne choisissent St-Gédéon comme lieu de résidence : « À St-Gédéon, c’était tellement tranquille qu’on entendait l’herbe pousser. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES