Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 4 s

Des manifestants dénoncent la remise en liberté de Guy Turcotte

Le 28 septembre 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 28 septembre 2014
Par

JUSTICE. Plusieurs dizaines de personnes ont participé, samedi, à une manifestation devant le palais de justice de Montréal afin de protester contre la libération de l'ex-cardiologue Guy Turcotte qui a tué sauvagement ses deux enfants en 2009 et dont le deuxième procès aura lieu à l'automne 2015.

Patrick Gaston, le frère de l'ex-femme de Turcotte, Isabelle Gaston, était présent pour l'occasion. Il a de nouveau dénoncé la décision du juge André Vincent qui a décidé de libérer sous caution son ex-beau-frère. Pour lui, il est clair que cette décision du tribunal a fortement ébranlé la confiance du public dans le système judiciaire.

La manifestation s'est déroulée dans le calme et le respect. Plusieurs manifestants avaient préparé des affiches sur lesquelles on pouvait lire de phrases telles que « Guy Turcotte un criminel en liberté à cause d'un système judiciaire déficient ».

Rappelons que vendredi, même la Couronne a annoncé qu'elle ira en appel avec la décision de la Cour supérieure du Québec de redonner une liberté provisoire à Guy Turcotte.

De con côté, Guy Turcotte a demandé sa liberté pour agir comme aidant naturel auprès de son oncle et de sa femme actuellement en perte d'autonomie. Sa remise en liberté comportait quelques conditions dont celles de garder la paix, de respecter un couvre-feu, et de poursuivre ses traitements psychiatriques et prendre ses médicaments. Il est également interdit à l'ex-cardiologie de changer d’adresse, de communiquer avec son ex-conjointe et le conjoint de celle-ci et de se trouver à moins de 100 mètres de sa résidence.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES