Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 23 s

Coderr installe un dépôt de vêtements chez Bonichoix de Saint-Bruno

Le 21 septembre 2019 — Modifié à 13 h 00 min le 21 septembre 2019
Par William Fradette

Coderr a installé mardi dernier un conteneur qui servira à cueillir les vêtements usagés pour la Friperie. Les organismes communautaires de Saint-Bruno y auront accès gratuitement.

Les Brunois auront désormais un endroit pour récupérer leurs morceaux usagés. L’entreprise Coderr, qui gère la Friperie d’Alma, collectera le contenu de la cloche à vêtement, située dans le stationnement du marché Bonichoix de Saint-Bruno. Le linge ainsi recueilli sera par la suite trié puis mis sur les tablettes du magasin où il pourra trouver de nouveaux preneurs.

« Ça veut dire qu’on va récupérer plus, c’est pour le développement durable ; quand ce n’est pas à proximité, ça se ramasse dans les déchets, ce n’est pas tout le monde qui va aller à Alma porter leurs vieux vêtements ! », a déclaré le maire François Claveau.

Meilleur bilan

Le projet s’est matérialisé grâce au partenariat entre la municipalité et la Société de développement de Saint-Bruno par l’entremise du Comité vert. Une étude avec la firme Eureko a permis de cibler des actions efficaces pour améliorer le bilan environnemental de la ville. L’implantation d’une telle collecte pouvait permettre de combler un besoin de la communauté en plus de réduire son empreinte écologique.

L’apport du groupe Coderr a également été souligné par la présidente de la Société de Développement. « On a fait l’approche et avons été agréablement surpris, ils peuvent aider dans beaucoup de choses et se sont rendus vraiment disponibles ; ils ont été efficaces pour ce projet qui nous tenait à cœur », a expliqué Charlotte Lachance, ajoutant que seules quelques semaines ont suffi pour boucler le projet.

Déhabiller Saint-Bruno pour habiller Alma ?

Questionnée quant à la destination des vêtements donnés par les habitants de Saint-Bruno la conseillère Katie Desbiens a voulu rassurer. « C’est une question que je me posais et on a eu la réponse : l’objectif est de faire converger à la Friperie, car toutes les grandeurs sont disponibles. Quand la Saint-Vincent-de-Paul va à la Friperie, le linge leur est donné ; ils font leur demande et reçoivent ce dont ils ont besoin. », a-t-elle expliqué.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES